Dis-moi comment tu blogues – Episode 4 : Tristan Nitot alias Standblog.org

Tristan Nitot
(rappel : puisque le blog est une vraie passion pour certains d’entre nous, je me suis dit qu’il serait intéressant de connaître un peu comment vous gérez votre blog : voici une petite série par épisodes sur les sur les habitudes, méthodes, outils et autres astuces utilisées par mes blogueurs et blogueuses préféré(e)s).

Aujourd’hui, quatrième épisode : on ne présente plus Tristan Standblog Nitot (TriStandblog ?) donc je vais le présenter quand même : Tristan édite l’un des blogs de référence sur les standards du Web, les navigateurs, la technologie et les logiciels libres. Il est le fondateur et le président de l’association Mozilla Europe où il occupe le poste de responsable marketing.

Tristan Nitot
(rappel : puisque le blog est une vraie passion pour certains d’entre nous, je me suis dit qu’il serait intéressant de connaître un peu comment vous gérez votre blog : voici une petite série par épisodes sur les sur les habitudes, méthodes, outils et autres astuces utilisées par mes blogueurs et blogueuses préféré(e)s).

Aujourd’hui, quatrième épisode : on ne présente plus Tristan Standblog Nitot (TriStandblog ?) donc je vais le présenter quand même : Tristan édite l’un des blogs de référence sur les standards du Web, les navigateurs, la technologie et les logiciels libres. Il est le fondateur et le président de l’association Mozilla Europe où il occupe le poste de responsable marketing.

– ou blogues-tu ? ville ? bureau ou domicile ?
Je suis parisien, mais je blogue d’un peu partout, même quand je suis déconnecté. Bureau, maison, aéroport, train, conférences…

– Sur quel environnement de travail (Windows, PC, mac, Linux…) ?
J’utilise un Mac après avoir quitté Windows quand ils voulu m’imposer le DRM avec le Service Pack 2 d’XP. J’ai lu le contrat de licence, et j’ai trouvé les termes inacceptables. Dans la foulée et sans préparation, je suis passé à Linux. Après avoir testé plusieurs distributions, j’ai choisi Ubuntu. Quand mon PC est mort, je suis passé sur Mac.

– quelle plateforme ou script de blog utilises-tu ?
DotClear depuis sa sortie. J’ai débuté avec Blogger.com, mais il ne respectait pas les standards. J’ai du le hacker à mort pour résoudre ça, avec l’aide de Stephanie Booth. Ensuite, je suis passé sur B2 (qui est devenu WordPress), et puis Olivier Meunier a commencé le projet DotClear. Depuis, je suis accro 🙂

– reçois-tu des alertes mail à chaque commentaire ou trackback reçu sur ton blog ?
Non, pas de mail : ma boite déborde déjà ! Par contre, j’ai mon Thunderbird qui a un fil RSS vers mes commentaires et trackbacks.

– combien de temps y consacres-tu (par jour, semaine…)

C’est très variable suivant les périodes. 30mn minimum, le temps qu’il me faut pour lire mon agrégateur et faire un billet « En vrac ».

– as-tu un moment privilégié pour bloguer ?
Quand il y a un temps mort, je lance mon agrégateur, et c’est parti.

– quelles sont tes sources d’informations
Plus d’une centaine de fils dans mon agrégateur, c’est difficile de tout lister. Je suis très vigilant quant à mes sources : j’en rajoute peu, j’en supprime souvent. C’est la condition sine-qua non pour ne pas trop se disperser.

– quelle est ta méthode pour collecter et noter des idées ou des infos à bloguer, et notamment quand tu n’es pas au bureau ou à portée d’un
ordinateur ?

La combinaison d’un agrégateur et des onglets de Firefox est super efficace : je lance l’agrégateur, je parcours les titres des billets, et si ça me plaît, hop, je l’ouvre dans un onglet Firefox. A la fin, ça me fait une fenêtre avec quelques dizaines d’articles. Je refait un passage pour voir ce qui est intéressant. Si ça ne l’est pas, je ferme l’onglet. A la fin, il me reste une dizaine d’onglets ouverts, et ce sont ceux que je cite dans mon billet « En vrac ».

Quand je tombe sur quelque chose qui titille mon imagination, ou une information qui vient s’inscrire dans la suite de quelque chose mentionné plus tôt dans un billet « En vrac », alors je fais un vrai billet, rédigé. Là, c’est beaucoup plus long, mais aussi plus gratifiant.

En fait, j’utilise mes billets « En vrac » aussi comme pense-bête, comme éléments d’information pour de futurs billets.

– quel agrégateur RSS utilises-tu ?
Thunderbird est toujours ouvert, mais il ne contient que peu de fils, seulement ceux qui sont importants (travail, commentaires du blog), sinon je suis trop « attiré » par eux. J’utilise un second agrégateur, NetNewsWire Lite, que je lance de façon quasi-quotidienne. Enfin, j’ai un groupe d’onglet dans Firefox intitulé « Lecture matin », qui ouvre donc une dizaine de sites en simultané et que je préfère lire dans le contexte d’une page Web plutôt que via mon agrégateur.

– y a-t-il des services typiquement web 2.0 qui t’aident concrètement dans l’organisation de ton bloguing ?
Google News (FR et US), parfois, quand je cherche de l’info précise sur un sujet abordé par un blog qui n’a pas indiqué de source. J’utilise aussi Google Alerts (par mail) pour surveiller des sujets qui m’intéressent. J’ai aussi dans mon agrégateur des fils RSS en provenance de BlogPulse et Technorati sur des termes spécifiques. Dans ma lecture du matin, techmeme.com.

Avant, je lisais TechCrunch, mais ça m’a vraiment gavé, c’est devenu un publi-reportage sur des start-ups bourrées d’avenir et d’argent qui dupliquent des idées déjà implémentées 5 fois. Au début, les idées de business étaient intéressantes car innovantes, mais maintenant ça n’est plus qu’une longue et monotone liste de jeunes loups qui cherchent avidement de la visibilité.

– écoutes-tu de la musique en bloguant ?
Non, très rarement. Je suis fan de musique, mais je ne mélange pas les deux.

– des petites manies rigolotes typiquement nées avec la rédaction de ton blog ?
A force de bloguer depuis 4 ans, j’ai développé une méthode qui vise à augmenter ma productivité. Au delà de la combinaison agrégateur / onglets de Firefox, elle tient en deux points :

1 – j’ai un éditeur de texte ouvert en permanence, avec un billet « En vrac » vide et pré-rédigé en syntaxe Wiki. (Une suite d’items dans une liste avec des liens suivis d’un point-virgule). Du coup, je suis capable de faire des copier/coller entre le navigateur et l’éditeur de texte très rapidement.

2 – j’utilise de façon presque exclusive le clavier pour bloguer. Je connais bien les raccourcis-clavier de DotClear (qui est très bien fait de ce point de vue là), de Firefox et d’OSX. C’est devenu un automatisme, et du coup, ça va à toute vitesse. Une démo ? Ok, c’est parti : Sélectionner l’URL : Pomme-L / La copier : Pomme-C / changer de fenêtre : Pomme-Tab / coller l’URL : Pomme-V… Pour publier, sélectionner le billet, aller dans la fenêtre Firefox (Pomme-Tab), Ouvrir un nouvel onglet (Pomme-T), lancer DotClear (dont l’URL est « devinée » par Firefox quand je commence à la taper), tabuler jusqu’au titre, le saisir, tabuler deux fois, coller le contenu du billet (Pomme-V), Ctrl-V pour le visualiser, Ctr-S pour l’Enregistrer.

Et voilà !


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Je profite de ce billet pour remercier publiquement Tristan qui nous donne d’excellentes analyses sur son blog !
    Je suis surpris de voir que tu est allé sous Mac. Comme système ouvert, on a vu mieux, me semble-t-il… 😉

  2. Merci Tristan pour votre commentaire sur TechCrunch et pour toutes les start ups que nous couvrons, ca leur fera certainement plaisir 🙂

    Ouriel.TechCrunch france

  3. " Avant, je lisais TechCrunch, mais ça m’a vraiment gavé, c’est devenu un publi-reportage sur des start-ups bourrées d’avenir et d’argent qui dupliquent des idées déjà implémentées 5 fois. Au début, les idées de business étaient intéressantes car innovantes, mais maintenant ça n’est plus qu’une longue et monotone liste de jeunes loups qui cherchent avidement de la visibilité."

    Bim Bam Boum…
    Comment dire tout haut ce que beaucoup pense tout bas…
    Je vois qu’Ouriel n’est pas de cet avis..etonnant !!

  4. Je suis en partie d’accord pour l’avis sur TechCrunch.
    J’ai failli l’enlever à un moment. Mais le coup de gueule de Michael Arrington sur Google, il y a quelque temps, m’avait redonné espoir en le retour d’un contenu plus intéressant. Malheureusement, je ne le vois pas arriver.
    Je crois qu’il est temps d’enlever TechCrunch de mon agrégateur. Désolé Ouriel.

    A part ça, je suis impressionné par la centaine de flux dans l’agrégateur de Tristan. Personnellement, j’ai du mal au dessus de 50.

  5. Franchement les gars, je vous trouve un peu durs avec Techcrunch. Perso, non seulement les deux versions US et FR restent dans mon agrégateur, mais j’ai plaisir à découvrir chaque jour des nouveautés en direct de la Silicon Valley. Bien sûr il y a du déchet, bien sûr tout n’est pas passionnant, mais ce n’est pas forcément le diffuseur qui est en cause. J’apprécie les tests que fait Techcrunch sur chaque nouveau site chroniqué, ça donne une bonne indication et ça m’évite de passer des heures à essayer de décrypter le fonctionnement de sites parfois un peu compliqués.

Répondre