Suivez-nous

Drones

DJI dégaine le plus complet de ses drones professionnels

Le Matrice 300 RTK pourra servir pour de multiples tâches de surveillance, avec une portée allant jusqu’à 15 kilomètres.

Il y a

  

le

 
DJI Matrice 300 RTK
© DJI

Les drones sont de plus en plus utilisés dans le monde professionnel, et la crise due à l’épidémie de coronavirus nous l’a bien montré. Il ne faudrait pourtant pas se limiter au corps policier et à la surveillance des populations pour illustrer l’usage de ce genre d’engins. Faire appel à un drone professionnel peut offrir un gain de temps considérable pour la surveillance des lignes à haute tension, des chemins de fer, ou encore des structures gazières et pétrolières.

Face à ces besoins multiples, DJI vient de dégainer le plus complet de ses drones. Jeudi 7 mai, le leader des drones grand public (qui vient de commercialiser le Mavic Air 2) a levé le voile sur son dernier bijou : le Matrice 300 RTK. Réservé aux entreprises, le modèle arrive avec une dotation très lourde. Son logiciel, ses différentes caméras et sa fiche technique lui permettront de devenir un outil de surveillance parmi les plus efficaces et précis.

Grosses batteries et longue portée

Le nouveau modèle de DJI n’a rien à voir avec les drones grand public, bien que ces derniers soient de plus en plus performants. Pour répondre à un besoin professionnel, les équipes de la firme chinoise ont mis le paquet : le Matrice 300 RTK revendique une autonomie de 55 minutes grâce à ses batteries facilement interchangeables, et la portée du drone peut atteindre 15 kilomètres. DJI vise à améliorer et faciliter « les opérations de sécurité publique, de secours, de cartographie, ainsi que des inspections critiques d’infrastructures et dans le secteur de l’énergie », comme indiquait la marque dans son communiqué.

Le drone n’est pas en reste sur la partie photo et vidéo. La nacelle H20 propose trois capteurs dont un téléobjectif de 20 mégapixels permettant de réaliser un zoom hybride jusqu’à x23. Un second capteur propose une focale ultra grand-angle, pour une résolution de 12 mégapixels. Enfin, un troisième capteur laser permet de mesurer les distances allant de 3 mètres à 1,2 kilomètre. L’appareil propose une autre version de la nacelle, qui offre un quatrième capteur thermique radiométrique, pour un œil encore plus incisif dans des conditions plus difficiles.

DJI Matrice 300 RTK camera

© DJI

Des fonctionnalités autonomes

La sortie du Matrice 300 RTK est l’occasion pour DJI et sa branche professionnelle de pouvoir améliorer ses différentes interfaces et outils de commande. Mais le nouvel engin vise surtout à offrir une plus grande autonomie, avec un logiciel permettant de laisser le drone opérer des tâches sans intervention de la part de l’Homme.

L’une des fonctionnalités qui a particulièrement attiré notre attention invite son utilisateur à sélectionner des points d’intérêts sur la carte à surveiller, puis d’en réaliser une photo pour en rendre compte de l’état d’une infrastructure par exemple. Dans son clip vidéo, DJI montre le système dans le cadre de la surveillance des lignes à haute tension. Avec un tel outil, des économies de temps et d’argent seront faites par le personnel, qui n’aura plus besoin de se rendre sur place en voiture ou réaliser des tours de surveillance par hélicoptère. En termes de sécurité, l’engin évite aux équipes de devoir monter sur des infrastructures à risque.

DJI M300 RTK

© DJI

 

Un drone de surveillance

Forcément, le nouveau Matrice 300 RTK sera aussi un parfait outil de surveillance. Ses équipements ont été pensés pour un usage au sein des gendarmeries. L’appareil propose d’ailleurs un nouveau suivi des objets au sol. Une fonctionnalité propose de sélectionner des points mobiles (tels que des voitures) et de les garder en vue en partageant les coordonnées de son point GPS. Là encore, des économies seront faites pour éviter de faire sortir des hélicoptères de surveillance le long des autoroutes.

Le français Parrot va produire des drones pour l’armée américaine

Mais qui dit surveillance dit aussi interventions d’urgence comme pour les pompiers qui rechercheraient des personnes en montagne ou près d’un incendie. DJI a équipé son drone d’une caméra thermique, et l’engin peut évoluer dans des températures aller de -20 degrés à 50 degrés. DJI a profité de la présentation de son nouveau drone pour ouvrir ses précommandes. La marque invite les intéressés à se rapprocher d’un revendeur officiel DJI pour un devis. Les premières livraisons arriveront lors de ce second trimestre 2020.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests