Suivez-nous

Smartphones

Donald Trump autorise les sociétés américaines à vendre à Huawei

Washington va partiellement lever les sanctions contre Huawei en autorisant les sociétés américaines à collaborer avec le constructeur.

Il y a

  

le

 

Par

Encoche Huawei P30 Pro
L'encoche du Huawei P30 Pro © Presse-citron.net

Un bol d’air frais pour Huawei et Honor. En effet, en marge du sommet G20, et après des discussions avec le président chinois Xi Jinping, Donald Trump a annoncé qu’il va autoriser les sociétés américaines à vendre à Huawei.

Pour rappel, au mois de mai, l’administration Trump a ajouté la société chinoise à une liste noire des groupes bannis des USA et avec lesquels les sociétés américaines ne peuvent pas collaborer. Cela avait particulièrement touché Huawei car pour les smartphones, le constructeur aurait été privé de la licence Android délivrée par Google. ARM, qui vend des technologies essentielles pour les processeurs de smartphones, a également coupé les ponts avec le constructeur à cause de ces sanctions.

« Les entreprises américaines peuvent vendre leurs équipements à Huawei », a déclaré Trump durant une conférence de presse, d’après Bloomberg. « Nous parlons d’équipements pour lesquels il n’y a pas de gros problème de sécurité nationale. »

Une levée partielle

Le président des États-Unis n’est pas entré dans les détails, mais cette décision permettra probablement à Huawei d’accéder à la licence Android délivrée par Google, ainsi qu’aux composants pour les appareils électroniques vendus par les sociétés américaines.

Le bannissement de Huawei ne sera pas complètement levé, mais la décision annoncée par Donald Trump permettra cependant au constructeur de continuer à collaborer avec des sociétés américaines. Pour rappel, à cause de ce bannissement, Huawei a par exemple décidé de reporter le lancement d’un nouvel ordinateur MateBook, car il était incapable de se fournir.

En ce qui concerne les smartphones, Huawei est moins dépendant des sociétés américaines et le constructeur aurait acheté un énorme stock de composants avant l’annonce des sanctions. Mais le bannissement aurait tout de même affecté sérieusement la division mobile.

D’après certains médias américains, cette levée partielle des sanctions contre Huawei ferait partie des conditions posées par Pékin pour la reprise des négociations. Washington a également décidé de ne pas mettre à exécution de nouveaux tarifs douaniers sur les produits fabriqués en Chine.

Quant à la Chine, elle s’est engagée à acheter de grandes quantités de produits agricoles américains.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests