Suivez-nous

Réseaux sociaux

Donald Trump dépense beaucoup pour parler d’immigration sur Facebook

Les Etats-Unis viennent d’être touchés par deux fusillades. L’une d’entre elles était notamment motivée par le racisme et un sentiment anti-immigré. Un créneau largement exploité par le président américain.

Il y a

  

le

 
Donald Trump mot de passe
© Wikimedia Commons

Il faut « stopper l’invasion » des immigrés clandestins aux Etats-Unis. D’où vient cette idée ? A la fois du manifeste publié par le tireur d’El Paso qui a fait 22 morts et de publicités publiées par Donald Trump depuis le début de l’année sur Facebook. Le président américain s’est bâti une image au fil des mois de farouche opposant à l’immigration, défendant notamment la construction d’un mur avec le Mexique. Une similarité au niveau du vocabulaire, qui interroge.

Donald Trump face aux « envahisseurs »

Dans son discours de lundi, Donald Trump n’a pas hésité à blâmer les médias et Internet pour la haine raciale affichée par le tueur d’El Paso. Mais difficile de ne pas y voir une éventuelle relation avec sa propre campagne de réélection pour 2020. Selon une étude relayée par le New York Times, l’ancien présentateur de télévision a décrit l’immigration comme une « invasion », dans plus de 2000 publicités Facebook depuis le début de l’année. Bien sûr, c’est sur le forum 8chan que le manifeste du tireur a été publié. Pour autant, Trump affectionne particulièrement le langage utilisé par le tireur, notamment sur « l’invasion hispanique du Texas ».

Au total, depuis le mois de janvier, 2199 publicités Facebook utilisent le terme « invasion » pour parler des migrants. Ces publicités ont été vues entre 1,059,000 and 5,559,801 fois par les utilisateurs Facebook pour un coût allant de 7,900 à 241,601 dollars.

Ces publicités font souvent référence aux leaders démocrates Chuck Schumer et Nancy Pelosi, comme ne voulant pas agir et se souciant plus des « immigrants illégaux que de nos propres citoyens ». A chaque fois, des liens permettaient aussi de recueillir des données sur les internautes ou encore de les inciter à donner de l’argent. Mais la référence il y a quelques mois à une fameuse caravane de migrants qui serait venue envahir le pays depuis l’Amérique Centrale dénotait déjà un positionnement fort.

Signe que la campagne de Donald Trump se sent observée, les publicités se concentrent désormais sur la vente de goodies, de pailles ou encore de messages mettant en avant les « Latinos pour Trump ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests