Suivez-nous

Actualités

Donald Trump expose la Maison-Blanche aux cyberattaques

Les décisions prises par Donald Trump pourraient impacter les systèmes de sécurité de la Maison-Blanche.

Il y a

  

le

 
Donald Trump Maison-Blanche
© Darren Halstead / Unsplash

Axios, une entreprise spécialisée dans la cybersécurité vient de mettre la main sur une note interne de la Maison-Blanche. Ce document indique très clairement que la résidence officielle et le bureau du président des États-Unis sont susceptibles d’être victime d’une cyberattaque.

Comment un tel bâtiment peut être sujet à ce type d’inquiétude ? Tout simplement parce qu’une douzaine de hauts responsables mis en place sous le président Obama ont été écartés, ou ont démissionné, de leurs postes liés à la cybersécurité de la Maison-Blanche. Selon un haut responsable de cet établissement, le fait d’avoir fusionné l’Office of the Chief Information Security Officer (OCISO) et l’Office of the Chief Information Officer (OCIO) pourrait rendre bien réelle des menaces qui auparavant été canalisées.

Cette note trouvée par Axios a été rédigée par Dimitrios Vastakis, l’ancien chef de la défense du réseau informatique de la Maison-Blanche. Si ce document a permis d’informer ses collègues des potentiels risques, il l’a également utilisé comme pièce jointe à sa lettre de démission.

M. Vastakis occupait le poste de chef de l’OCISO qui a été créé suite à une brèche dans le réseau informatique de la Maison-Blanche exploitée par des hackers russes en 2014. Cette organisation a été créée pour « sécuriser le réseau de la Presidential Information Technology Community ». Pourtant, dès sa prise de pouvoir, le président Trump a tenté d’évincer petit à petit ces experts embauchés sous Obama, ce qui rend la Maison-Blanche vulnérable aux attaques de hackers.

Trump devrait peut-être tenter de collaborer avec ces cerveaux embauchés par le président Obama plutôt que de chercher à nettoyer la Maison-Blanche sans se soucier des conséquences. La sécurité informatique n’est pas le seul secteur touché par le gouvernement Trump, les scientifiques et autres chercheurs en nouvelles technologies voient une nette réduction de leurs moyens, jusqu’à parfois disparaître.

 

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN

1
2
3