Droit à l’oubli : les 10 sites les plus affectés par le déréférencement

Cette liste vous étonnera peut-être.

Google Pixabay Loupe Logo moteur de recherche

Le droit à l’oubli n’est plus vraiment un sujet d’actualité étant donné que cela fait maintenant plus d’un an que la CJUE a rendu cet arrêt qui permet aux citoyens de l’Union Européenne de demander aux moteurs de recherche de supprimer des liens sur les résultats qui s’affichent lorsqu’on saisit leurs noms et que les principaux moteurs de recherche ont mis en ligne des formulaires qui permettent de profiter de ce droit à l’oubli.

Cependant, dans un souci de transparence, Google vient de mettre à jour une page sur laquelle il révèle quelques statistiques concernant son application du droit à l’oubli.

Comme vous le savez peut-être déjà, Google reçoit les demandes de suppression de liens et décide si ces liens peuvent être retirés de ses index ou bien si les informations concernées peuvent avoir un intérêt public.

Et dans son rapport, la firme de Mountain View révèle que depuis qu’il a lancé son formulaire, elle a reçu un total de 348 085 demandes de suppressions qui concernaient 1 234 092 URLs. Pour la France, le nombre de demandes a été de 73 399 et 246 158 URLs étaient concernées.

Pour l’Europe, Google a supprimé 42 % des URLs qui ont fait l’objet de demandes de droit à l’oubli et spécifiquement pour l’Hexagone, ce sont 48 % des URLs qui ont été supprimées.

Le plus étonnant est peut-être que contrairement à ce qu’on aurait pu penser, sur le Top 10 des noms de domaine les plus affectés par ces déréférencements, il n’y a pas de sites d’actualité :

  1. www.facebook.com (10220 liens supprimés)
  2. profilengine.com (7986 liens supprimés)
  3. groups.google.com (6764 liens supprimés)
  4. www.youtube.com (5364 liens supprimés)
  5. www.badoo.com (4428 liens supprimés)
  6. plus.google.com (4134 liens supprimés)
  7. annuaire.118712.fr (3930 liens supprimés)
  8. www.twitter.com (3879 liens supprimés)
  9. www.wherevent.com (3465 liens supprimés)
  10. www.192.com (3083 liens supprimés)

(Source)


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Les européens aiment l’anonymat et n’aime pas être affichés sur des sites comme Facebook ou Badoo ou tout autre site social / rencontre / chat, et pourtant ils l’utilisent à fond !
    Ils pensent que les américains surveillent tout mais outre atlantique, j’ai lu sur certain forum qu’ils pensent la même chose de nous !

Répondre