easyJet inclut Passbook à son application

La compagnie de transport aérien easyJet a annoncé l’ajout du Passbook à son application iPhone. Celui-ci permettra à ses clients de stocker leurs titres de transport sur leur téléphone.

Passbook est une application pour iOS qui permet à ses utilisateurs d’acheter et de stocker des tickets (évènements, transport…) et/ou des cartes (carte de magasin par exemple) sur son téléphone mobile. Cependant, celle-ci est très peu utilisée en dehors des États-Unis.

La société de transport aérien easyJet a annoncé qu’elle venait d’ajouter Passbook à son application iPhone. Cette nouvelle fait suite à l’annonce par la compagnie de la fermeture de ses comptoirs d’enregistrement dans les aéroports. Les voyageurs seront donc désormais obligés de récupérer leurs billets en ligne et de, soit les imprimer, soit les stocker sur leur téléphone.

PassbookeasyJet

Pour l’instant, le système d’enregistrement par téléphone et les cartes de transport sur mobile n’ont été mis en place que dans six aéroports : Amsterdam, Édimbourg, Manchester, Nice, Southend et Stansted. Mais si cet essai est un succès, alors la compagnie envisage de l’étendre à tous ses aéroports partenaires. Espérons que Passbook se développe également et qu’il ne reste pas dédié aux iPhones, sinon une partie des clients risque d’être lésée.

Pour retrouver toutes les fonctionnalités proposées par l’update de l’application d’easyJet, vous pouvez consulter leur page officielle.


6 commentaires

  1. Excellente nouvelle ! On se dirige de plus en plus vers une dématérialisation totale de nos services et c’est au profit du consommateur. J’ai réservé hier un billet sur easyjet et à ma grande surprise ils ne conseillent même plus d’imprimer le billet, tout est fait en avance sur leur site.Miracle !

  2. J’espère que les autres compagnies (et pas forcément que aériennes) auront la même idée. C’est beaucoup plus facile de stocker ses documents sur son smartphone que de se trimbaler avec des documents. On oublie plus facilement ses billets d’avion que son smartphone.

Commenter