Suivez-nous

Fintech

En 2019, les paiements mobiles ont généré 794 millions d’euros (contre 600 milliards pour la carte bleue)

En 2019, le paiement mobile a généré un total de 45 millions de transactions en France… mais reste encore très (très) loin de la transaction via cette bonne vieille carte bleue.

Il y a

  

le

 
Paiement mobile Revolut
© Presse-citron.net

En 2019, les paiements mobiles ont affiché une très nette augmentation en France, puisque ces derniers ont atteint la somme de 794 millions d’euros. En 2018, ces mêmes paiements mobiles ne représentaient que 190 millions d’euros. Une très nette progression donc, mais la pratique reste encore très légère, face au paiement en carte bleue « à l’ancienne ».

Le paiement mobile explose en France, mais reste très discret

En effet, selon l’Observatoire sur la sécurité des moyens de paiement, si le paiement mobile affiche une impressionnante progression en 2019, ce dernier reste très marginal malgré tout. Au total, le paiement mobile (via Apple Pay, Samsung Pay ou encore Google Pay) a généré 45 millions de transactions en 2019. Des chiffres impressionnants à première vue, mais qui ne représentent en réalité que 0,38% du total des transactions en volume. En termes de valeur, ce même chiffre chute à 0,18% à peine.

En effet, cette bonne vieille carte bleue reste encore (et de très loin) le moyen de paiement préférés des Français, puisque ce dernier a généré un peu moins de 600 milliards d’euros. Evidemment, le paiement sans contact a connu une progression impressionnante l’an dernier, et devrait battre des records en 2020, le confinement ayant plus que jamais stimulé ce type de paiement.

Rappelons que la plupart des groupes bancaires, comme Société Générale, BNP Paribas, Crédit Mutuel… proposent des solutions de paiement mobile. Un paiement mobile que l’on retrouve bien sûr sur nos smartphones, mais aussi sur certaines montres connectées, sans oublier certains trackers d’activité de chez Fitbit ou encore Garmin.

En France, les banques en ligne, soit des établissements 2.0, devraient connaître une très forte augmentation en 2020, sachant que ces dernières représentaient déjà plus de 33% des ouvertures de compte sur l’année 2019.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *