Connect with us

Sciences

Une étude montre qu’Oumuamua pourrait être une sonde extraterrestre

Si l’objet interstellaire Oumuamua suscite de nombreuses questions depuis qu’il a été découvert, une récente étude laisse entendre qu’il pourrait s’agir d’une sonde extraterrestre.

Il y a

le

Oumuamua
Oumuamua

Découvert en octobre 2017, Oumuamua a successivement été défini comme étant un astéroïde, puis une comète. Finalement, il a été classé comme faisant partie des objets interstellaires un mois plus tard, ce qui ne nous aide pas à déterminer ce qu’il est réellement. À ce jour, la seule confirmation scientifique est le fait qu’Oumuamua est le premier objet identifié à provenir de l’extérieur de notre système solaire, ce qui explique pourquoi il suscite tant d’intérêt.

Oumuamua, première preuve d’une vie extraterrestre ?

Après avoir tenté de déterminer s’il s’agissait d’une comète ou d’un astéroïde, une autre équipe de chercheurs issue du Harvard Smithsonian Center for Astrophysics a réalisé une nouvelle étude. Selon celle-ci, Oumuamua pourrait être une sonde extraterrestre. Pour prouver leur théorie, les scientifiques évoquent l’étrange vitesse de l’objet, qui évolue sans suivre de trajectoire prédéfinie. C‘est d’ailleurs lorsque le corps céleste a accéléré soudainement que les chercheurs ont pensé qu’il s’agissait d’une comète, c’est-à-dire d’un astre produisant du gaz.

> Lire aussi :  Une intelligence artificielle découvre des ondes radio provenant d'une autre galaxie

À l’origine de cette nouvelle étude, Shmuel Bialy et Abraham Loeb suggèrent qu’Oumuamua pourrait être, en théorie, une voile solaire. Cela signifie que le corps bénéficierait d’une propulsion avancée et serait la composante d’un vaisseau spatial appartenant à une vie extraterrestre. Pour réaliser cette étude, les deux scientifiques se sont basés sur la vitesse étrange de l’objet, mais également sa forme fine et allongée, qui est inhabituelle par rapport aux objets de notre système solaire.

Si cette étude est la première à se tourner vers cette hypothèse, la théorie de Shmuel Bialy et Abraham Loeb suggère tout de même qu’Oumuamua pourrait être le premier objet à nous prouver l’existence d’une vie extraterrestre.

Malgré tout, des chercheurs appartenant au projet Breakthrough Listen ont déjà écouté le bruit produit par l’objet interstellaire afin de trouver des informations supplémentaires. Néanmoins, aucun son n’a été produit par Oumuamua, ou du moins aucun son que les scientifiques n’ont pu entendre et analyser.

> Lire aussi :  Pour Thomas Pesquet, la réussite de SpaceX est « une question de moyens »

Source

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Allah-K-Zam

    6 novembre 2018 at 23 h 57 min

    Moué pas vraiment convaincu…

    • Cosmos

      7 novembre 2018 at 15 h 33 min

      La conclusion de l’étude citée commence par « We have shown that the observed non-gravitational acceleration of Oumuamua, may be explained by Solar radiation pressure. » ; autrement dit, l’équipe a trouvé une explication rationnelle qui permettrait d’expliquer la présence de l’objet.

      Malgré cela, ils ont choisi la conclusion qu’ils veulent avoir et rejettent leur explication au profit d’une sonde extraterrestre dont je ne parviens pas à déterminer sur quels éléments factuels ils s’appuient. Ce n’est pas ainsi que l’on fait avancer la connaissance, ce n’est pas de la science.

      Par ailleurs, cette étude n’a apparemment pas encore été approuvée par des pairs pour évaluer le sérieux des hypothèses et conclusions. Il est fort à parier que l’article bancale ne passe pas le filtre de l’exigence de qualité scientifique.

      Louise Millon, peut-être devriez-vous vous assurer de la qualité de la source avant de relayer ce genre de désinformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests