Connect with us

Startups

Evernote embauche un nouveau CEO pour sortir de la « spirale mortelle »

Alors qu’elle est en difficulté depuis plusieurs mois, la startup a annoncé le départ du CEO Chris O’Neill, qui est d’ores et déjà remplacé par le nouveau patron Ian Small.

Il y a

le

Cela fait désormais de longs mois que la jeune pousse évoque plusieurs difficultés de croissance, Evernote continue son turnover en embauchant un nouveau PDG, Ian Small. Comme indiqué dans un billet rédigé par ce dernier il y a quelques jours, l’ex-patron Chris O’Neill quitte l’entreprise tandis que lui rejoint la direction générale.

De fait, le nouveau CEO a remercié O’Neill pour ce qu’il avait pour Evernote, indiquant également qu’il avait contribué à mettre la licorne « sur une base financière solide afin que nous puissions continuer à bâtir pour l’avenir ». Pour rappel, l’ancien directeur a travaillé dans l’entreprise durant trois ans en tant que CEO, remplaçant le cofondateur Phil Libin en 2015. Pour sa part, Ian Small a annoncé voir son poste comme un privilège, ajoutant : « J’ai hâte de travailler dur pour continuer à gagner la confiance que vous nous accordez chaque jour et pour gagner votre soutien dans ce nouveau rôle que j’ai assumé ».

Le nouveau CEO Ian Small © Evernote

Le nouveau CEO Ian Small © Evernote

Une « spirale mortelle » dans laquelle Evernote est englué depuis des mois

Il y a deux mois, des sources internes confiaient à TechCrunch que la situation d’Evernote était loin d’être au beau fixe, décrivant même une « spirale mortelle » dont il semble impossible de sortir. Du même coup, la majorité des cadres supérieurs de l’entreprise sont partis, à l’exemple du directeur financier, de la directrice des ressources humaines, ou encore du directeur technique. À peine un mois plus tard, c’est 54 personnes qui ont été licenciées par Evernote, soit 15% de l’effectif. Lors de l’annonce, O’Neill a évoqué dans un billet une « décision extrêmement difficile » qui pouvait, entre autres, être due au fait d’avoir « investi trop longtemps avant cette croissance [de l’entreprise, NDLR] ».

Reste à savoir si le nouveau CEO sera en mesure de trouver des solutions pouvant aider la licorne à sortir de cette fameuse spirale.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests