Connect with us

Startups

Le nouveau patron d’Evernote s’engage à résoudre plusieurs problèmes

Alors qu’Evernote est en proie à d’importantes difficultés qui durent depuis plusieurs mois, le nouveau CEO, Ian Small, a tenu à faire part des nouvelles résolutions de la startup.

Il y a

le

Evernote

Après avoir pris la présidence d’Evernote en octobre, le nouveau patron de la jeune pousse a tenu à partager ses nouveaux engagements, indiquant que la startup allait s’atteler à la résolution de plusieurs problèmes.

Evernote veut rassurer ses utilisateurs

Dans son billet partagé le 3 janvier, Ian Small fait le bilan de ses premiers mois en tant que CEO, mois durant lesquels il indique avoir pris le temps de rencontrer les équipes et les membres de la communauté. Malgré tout, cela ne l’empêche pas d’être dur avec Evernote, si bien qu’il indique :

« Franchement, c’est un peu malhonnête pour moi d’essayer de motiver nos utilisateurs les plus dévoués à inventer l’avenir d’Evernote quand exactement ces mêmes personnes sont celles qui savent le mieux que la synchronisation ne marche pas toujours bien. Ou que Evernote sur Windows est un peu fatigué, et qu’il manque des fonctionnalités que l’on trouve sur la version Mac. Ou que chaque version d’Evernote semble fonctionner légèrement différemment, et présente sa propre collection unique de bugs et de comportements indésirables. Ou que Evernote sur les appareils mobiles ressemble parfois à une version réduite d’une application de bureau puissante, au lieu d’une vue d’abord mobile dans un environnement de productivité puissant compatible avec le cloud ».

Comme il le précise, ces problèmes techniques ne sont pas une découverte pour l’équipe d’Evernote, mais il n’explique pas pourquoi ils n’ont pas été résolus au préalable. Par conséquent, il s’engage à le faire au cours de l’année 2019 grâce à plusieurs objectifs :

• Nous allons créer une expérience Evernote plus cohérente pour chaque version du produit que nous livrons, à partir d’Evernote Basic jusqu’à une expérience qui fixe les caractéristiques essentielles dont nous dépendons tous.

• Nous allons apporter des changements fondamentaux à la façon dont nous développons et livrons les logiciels, de sorte que nous puissions commencer à expédier plus rapidement tous les appareils que nous supportons et que nous puissions tous vivre la même Evernote, quel que soit l’appareil que nous utilisons pour la vivre.

• Et nous allons apporter des améliorations à l’infrastructure de base qui se cache derrière les applications que vous utilisez afin de pouvoir fournir un Evernote avec la vitesse, la fiabilité et l’évolutivité que nous attendons tous.

Le nouveau CEO Ian Small © Evernote

Ian Small, le CEO d’Evernote © Evernote

Evernote sortira-t-il de la « spirale mortelle » ?

Si le nouveau patron d’Evernote rédige un tel message, c’est également pour rassurer les utilisateurs de la plateforme. En effet, cela fait plusieurs mois que la startup est en proie à une véritable « spirale mortelle » dont elle semble avoir beaucoup de mal à sortir. Si la situation ne semble pas désespérée, la jeune pousse a tout de même été licencié 15% de ses effectifs avant de connaître une vague de départs chez une bonne partie de ses dirigeants.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests