Connect with us

Tech

Pour éviter les sanctions chinoises, Apple déploiera une nouvelle mise à jour

Apple a annoncé qu’il publierait une mise à jour qui ne serait pas en violation avec les brevets de Qualcomm, une affaire juridique qui contraint particulièrement Apple en Chine.

Il y a

le

Un iPhone et un Livre

Après plusieurs années de bataille juridique, Qualcomm a obtenu d’un tribunal chinois qu’Apple ne puisse plus vendre certains modèles d’iPhone en Chine. Selon l’ordonnance provisoire, le constructeur de smartphones ne peut donc plus vendre d’iPhone 6, 6S, 7, 7 Plus, 8, 8 Plus et X. En effet, il semblerait que l’entreprise viole deux brevets appartenant au fabricant de puces, l’un portant sur le cadrage d’images et l’autre sur la gestion des applications.

Apple veut absolument conserver le marché chinois

Néanmoins, Apple a rapidement fait part de sa volonté de s’opposer à une telle décision, si bien qu’il a déclaré : « Les efforts de Qualcomm pour interdire nos produits sont une nouvelle manœuvre désespérée d’une société qui fait l’objet d’enquêtes de la part d’autorités de régulation à travers le monde ». Il semblerait que l’entreprise n’applique pas la décision du tribunal de Fuzhou et continue de vendre ses smartphones en Chine. Les Apple Store de Pékin, Shanghai et Fuzhou ont indiqué n’avoir reçu aucune note interne de la part d’Apple, et les modèles concernés sont toujours en vente.

Si les iPhone concernés sont encore en vente, Apple prévoit de déployer une mise à jour iOS 12, une tactique qui pourrait lui permettre de rester en Chine. En effet, l’entreprise n’est plus en violation avec les brevets de Qualcomm depuis son déploiement, si bien qu’il lui faudrait convaincre les utilisateurs d’installer la nouvelle pour espérer rester dans le pays.

À ce sujet, Apple a déclaré : « Sur la base des modèles d’iPhone que nous proposons aujourd’hui en Chine, nous pensons que nous sommes en conformité […] Au début de la semaine prochaine, nous livrerons une mise à jour du logiciel pour les utilisateurs d’iPhone en Chine, portant sur les fonctionnalités mineures des deux brevets en cause dans cette affaire ».

Reste à savoir si cette initiative sera suffisante pour convaincre les autorités de son retour en Chine.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests