Connect with us

Tech

Fabriquées en Chine, les clés de sécurité de Google interrogent

La Titan Security Key est une clé USB commercialisée par Google et dont l’objectif se retrouve dans son patronyme : vous garantir davantage de sécurité avec un second facteur de connexion, physique cette fois-ci. Mais… Elle est fabriquée en Chine.

Il y a

le

titan-security-key-cle-usb

Dévoilé à la fin du mois de juillet par Alphabet, ce petit appareil qui fonctionne également en Bluetooth dans sa version la plus chère est une initiative louable quand on connaît le risque grandissant de piratage de carte SIM qui court nos rues des derniers temps. Cette pratique est en effet de plus en plus populaire depuis que l’authentification à deux facteurs se démocratise. Son utilisation est très simple : lorsque vous souhaitez vous connecter à un service de Google (comme Drive, GMail ou Google Cloud par exemple), après votre mot de passe, on vous demandera d’insérer la clé USB dans votre ordinateur pour valider votre connexion.

Pourtant, des experts du monde de la Tech ont tiré la sonnette d’alarme quant au fait que le gadget soit fabriqué et assemblé en Chine. En premier lieu, ce n’est rien de moins que l’ancien chef de la sécurité de Facebook, Alex Stamos, qui a souligné que Feitian, une entreprise cotée en bourse et créée en 1998 (et dont l’action a d’ailleurs chuté depuis cette vive critique) est le constructeur des Titan Security Keys imaginées par la firme de Mountain View en Californie. Travaillant depuis lors en tant que chercheur à l’université de Stanford, l’informaticien précise qu’il « serait bien de détailler le processus » de fabrication des clés.

> Lire aussi :  Google Maps vous aide à planifier les sorties entre amis

À l’heure ou l’Empire du Milieu censure encore et toujours le moteur de recherche le plus utilisé du monde dans son pays, il est légitime de s’inquiéter sur ce sujet. Le gouvernement a en effet la main mise sur l’ensemble de l’industrie du pays, et pourrait donc très bien avoir accès aux données de Feitiain s’il le souhaitait. Les plus pessimistes pensent que l’implémentation de backdoors au sein du logiciel des Titan Security Keys pourrait tout simplement anéantir leur efficacité, en mettant à mal la confidentialité des utilisateurs au passage. Selon vous, ces interrogations sont-elles fondées ? Et que dire des iPhone eux aussi fabriqués en Chine et dont Apple vante sans cesse la sécurité de certaines fonctionnalités ?

Source

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Opium

    5 septembre 2018 at 10 h 08 min

    Pour moi il est légitime de se posé la question, je n’ai aucune confiance en l’industrie chinoise.

    Xiaomi qui inonde les marchés, avec des produits high-tech et bon marché, est une mains mise de la chine sur le monde, tout est connecté et pourrait être détourné, vu la sécurisation des IOT aujourd’hui .

    Alors attention, je ne crie pas au complot hein, je m’interroge seulement.

  2. Moi

    5 septembre 2018 at 12 h 50 min

    Trop tard OPIUM tu est sûrement déjà inscrit de façon indélébile dans les serveurs chinois comme complotiste anti chinois.
    En plus tu poste sur un site a l’URL qui sonne comme une bonne blague anti- asiatique.

    Tempis

  3. REGARD

    6 septembre 2018 at 9 h 38 min

    Pourquoi ne pas parler des Iphones ou des autres produits fabriqués en Chine ?
    Pourquoi critiquer la Chine alors que l’on sais bien que les américains espionnent tous les mails, les conversations téléphoniques et nos documents sur le Cloud.
    Franchement croyez vous vraiment que vos données sont en sécurité sur les serveurs américains ou de n’importe quel autre pays.
    Arrêtez d’être naïf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests