Facebook a une nouvelle façon de calculer le reach organique

Actuellement, Facebook tient compte du nombre d’apparitions sur le fil d’actualité pour calculer le reach organique. Mais à partir de lundi, il tiendra compte du nombre d’apparitions sur les écrans des utilisateurs.

Le reach est le métrique le plus important pour une page Facebook. Et à partir de lundi, le numéro un des réseaux sociaux va changer la façon dont il calcul celui-ci.

Actuellement, Facebook tient compte de l’apparition d’une publication sur le fil d’actualité pour calculer son reach organique. Mais à partir de lundi, Facebook tendra compte du nombre d’apparitions sur l’écran de l’utilisateur (car une publication peut apparaître sur le fil d’actualité, sans être vue).

Cela n’affecte pas la distribution sur le fil d’actualité

Dans son billet de blog pour annoncer ce changement, Facebook avertit que cela pourrait affecter les nombres affichés sur les statistiques des admins, étant donné qu’il s’agit d’une définition plus stricte (pour ne pas dire plus honnête) du « reach ».

Cependant, la mise à jour n’affectera que les indicateurs, mais pas la distribution sur le fil d’actualité (contrairement aux trois mises à jour annoncées par Facebook au mois de janvier).

D’ailleurs, Facebook utilise déjà cette définition pour les publicités (donc, le reach payant). « Cela fournira aux propriétaires de pages une mesure plus précise de leur audience et offrira une méthodologie de mesure plus cohérente entre les portées payées et organiques », indique le numéro un des réseaux sociaux.

Cependant, la baisse du nombre affiché sur l’indicateur du reach (même si cela n’a pas d’effet sur la distribution) pourrait avoir un effet psychologique, surtout après la douche froide du mois de janvier (et si vous devez faire un reporting à vos clients ou à vos supérieurs, il faudra leur expliquer).

Au début de l’année, Mark Zuckerberg a annoncé une mise à jour du fil d’actualité qui favorise les publications des profils au détriment de celles des pages.


Commenter