Facebook assure que nous ne sommes pas « le produit »

Pour Facebook, ce n’est pas vous le produit, c’est le réseau social.

On dit parfois que quand un service est gratuit, nous ne sommes pas le client, mais le produit. Cependant, Facebook assure que même si vous accédez gratuitement à son réseau social, vous n’êtes pas « le produit ».

C’est l’une des clarifications apportées par Rob Goldman, vice-président responsable des publicités, dans un billet récemment posté par Facebook.

« Si je ne paye pas pour Facebook, suis-je le produit? ». A cette interrogation, le responsable répond : « Non. Notre produit, c’est le média social, la capacité de communiquer avec les gens qui comptent pour vous, où qu’ils soient dans le monde. C’est la même chose avec un moteur de recherche gratuit, un site web ou un journal. Le produit de base est la lecture de nouvelles ou de trouver des informations – et les annonces existent pour financer cette expérience ».

Il semblerait qu’il s’agisse encore d’une réaction aux piques de Tim Cook qui, alors que Facebook était en pleine crise Cambridge Analytica, a vanté le fait que chez Apple, le client n’est pas un produit. Mark Zuckerberg avait réagi en expliquant que le modèle financé par la pub est indispensable afin d’atteindre un maximum de personnes, et en sous-entendant que tout le monde n’a pas les moyens de s’offrit un iPhone.

Facebook ne vend pas de données

Dans son billet de blog, Rob Goldman, a également répété que Facebook ne vend pas les données de ses utilisateurs. « Nous vendons des espaces d’annonceurs sur Facebook – un peu comme la télévision ou la radio ou les journaux. Nous ne vendons pas vos informations », a-t-il expliqué.

Il s’agit d’un point sur lequel Mark Zuckerberg a également insisté lorsqu’il a été entendu par le Congrès américain après l’éclatement du scandale Cambridge Analytica : Facebook ne vend pas les données aux annonceurs, mais les utilise pour placer des publicités sur nos écrans.

Quoi qu’il en soit, le Facebook payant n’est plus exclu

La bonne nouvelle, c’est que si vous ne voulez plus de publicités (et de ciblage à partir de vos données) sur Facebook, il semblerait que le réseau social n’exclut désormais plus de proposer une version payante.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies