Facebook : correction d’une faille de sécurité touchant vos vidéos « privées »

Détectée en ce début de semaine, une faille de sécurité touchant toutes les vidéos privées hébergées et diffusées par des utilisateurs sur le célèbre réseau social vient d’être colmatée… « Aussitôt découverte, aussitôt résorbée » et c’est tant mieux.

Détectée en ce début de semaine, une faille de sécurité touchant toutes les vidéos privées hébergées et diffusées par des utilisateurs sur le célèbre réseau social vient d’être colmatée… « Aussitôt découverte, aussitôt résorbée » et c’est tant mieux.

En effet, le temps de quelques heures, toutes les vignettes et informations textuelles annexes de vos vidéos comme les tags, les titres ou encore les descriptions étaient visibles par l’intégralité vos amis… Que ces derniers soient autorisés OU NON à les consulter. Et même si, en elles-mêmes, les vidéos n’étaient point lisibles pour vos amis non autorisés, on peut toutefois imaginer que de simples tags, titres ou pire : de simples descriptions textuelles et vignettes (captures montrant un aperçu de la vidéo sous forme d’image) soient assez parlants et suffisent amplement à se faire une belle idée du contenu de vos vidéos.

Imaginez que, en toute confiance, vous hébergez et diffusez sur Facebook une vidéo de vos amis et vous-même, un poil éméchés lors d’une soirée bien arrosée, une soirée durant laquelle vous vous seriez dénudés (bien entendu, pas intégralement) pour ensuite finir sur la table du jardin en dansant la macarena (ceci n’est qu’un exemple choisi à la volée parmi tant d’autres)… Dans un tel cas de figure, la vision d’une malheureuse vignette, par certains de vos contacts non autorisés, pourrait bien faire des ravages et avoir des répercussions sur vos vies privées et professionnelles.

Pas une première

Malheureusement, ce genre de failles ne se fait pas encore assez rare chez Facebook. Effectivement, une faille quasi similaire à celle qui vient de toucher le « social network » de Mark Zuckerberg a déjà pu être observée au cours de cette année. Celle-ci permettant, entre autres, aux annonceurs d’accéder aux informations privées des utilisateurs par le biais d’applications. Heureusement, cette erreur fut également rapidement corrigée à partir du moment où elle fut signalée.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Google, lui, qui mise énormément sur la sécurité des données privées des usagers de son nouveau réseau social, risque et ne manquera sans doute pas l’occasion de tirer bénéfice des erreurs de ses concurrents… Surtout si celles-ci se montrent répétitives et qu’elles continuent de s’attaquer aux données et vies privées des utilisateurs.

Pour rappel, Google+ a déjà franchi la barre des 20 millions d’inscrits la semaine dernière.


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Pingback: Facebook : correction d'une faille de sécurité touchant vos vidéos "privées" | Jù'scoop iT | Scoop.it

Répondre