Suivez-nous

Objets connectés

Après le « OK Google », bientôt un « OK Facebook » ?

Facebook confirme le développement d’une IA pour concurrencer Siri, Alexa et Google Assistant.

Il y a

le

Facebook, logo, oeil
© geralt (via pixabay.com)

Les enceintes connectées se vendent si bien que d’après les prévisions de Canalys, d’ici la fin de l’année, il y aura 207,9 millions d’enceintes connectées en utilisation. En 2021, le nombre d’enceintes connectées en utilisation dépasserait même celui des tablettes tactiles.

Actuellement, ce marché est dominé par Google et Amazon en Europe et en Amérique du Nord (en Chine, le marché est dominé par des acteurs locaux).

Mais d’autres acteurs souhaitent également s’y faire une place, pour ne citer qu’Apple et Samsung. La firme de Cupertino propose l’enceinte HomePod qui utilise Siri et Samsung a déjà officialisé le Galaxy Home, une enceinte qui utilise son assistant Bixby.

Et Facebook, dans tout ça ?

Facebook, de son côté, propose déjà ses écrans connectés Portal et Portal+. Mais comme le réseau social n’ayant pas d’assistant digne de ce nom, c’est celui d’Amazon qu’il utilise sur ces appareils.

Cependant, pour le long terme, Facebook entend s’émanciper d’Amazon en développant son propre assistant. C’est ce qu’indique cette semaine un article publié par CNBC d’après lequel une équipe au sein de la division hardware de l’entreprise et localisée à Redmond (Washington) travaillerait sur cet assistant depuis un an.

Facebook a confirmé le développement de cet assistant. “Nous travaillons sur le développement d’un technologie vocale et IA qui pourrait fonctionner sur notre famille de produits AR/VR, incluant Portal, Oculus et de futurs produits”, indique un porte-parole cité par Reuters.

On notera que ce n’est pas la première fois que le développement d’un assistant vocal par Facebook est évoqué dans des rumeurs.

Par exemple, il y a 8 mois, Jane Manchun Wong, une experte en reverse engineering, a découvert un assistant caché baptisé “Aloha” dans l’interface de l’application Messenger.

Rappelons aussi que Facebook a déjà développé un assistant baptisé M pour son application de messagerie, mais celui-ci n’interagissait pas avec les utilisateurs via une interface vocale, mais plutôt via la messagerie texte. Ce projet, débuté en 2015, a été abandonné par Facebook en janvier 2018.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Neo

    19 avril 2019 at 4 h 11 min

    Tiens, tiens… J’espère que les Data(Données personnelles)-center qui emmagasine les flux audios en Raid10(10 copies) ne sera pas rendu un raid20 étant donné que les micros sont ouvert 100% du temps.

    Tu additionne OK Google(10 copies) et Ok Facebook(10 copies) en même temps sans penser que les routes doivent faire les relais 10-12 fois(copie de copie) si tu es dans un pays étranger jusqu’au vrai Data-center de facebook ou Google(10x10x10x10x10).

    Belle grosse machine hégémonique d’espionnage,le fameux Ok tout est parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests