Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook et Instagram ont supprimé des publications de Jair Bolsonaro

Les vidéos constituaient de la désinformation selon l’entreprise de Mark Zuckerberg.

Il y a

  

le

 
Facebook
© Facebook

Facebook est toujours très réticent à prendre parti en matière de politique. Cela se manifeste notamment à travers son refus, très critiqué, de censurer les publicités des candidats aux élections. Mais cette fois, la firme est passé à l’action en supprimant plusieurs vidéos du président brésilien Jair Bolsonaro sur Facebook et Instagram.

On y voyait notamment le chef d’état prendre un bain de foule avec ses proches en dépit des conseils répétés d’appliquer une attitude de distanciation sociale pour faire face à l’épidémie de coronavirus. Au lieu de ça, Jair Bolsonaro fustige les mesures de confinement qui risquent de nuire à l’économie et empêchent les gens de travailler. Il a également expliqué que l’hydroxychloroquine était un remède efficace contre la maladie qui fonctionne bien partout et qu’il n’y avait donc pas lieu de s’affoler.

Twitter a supprimé des tweets de Jair Bolsonaro

Facebook n’a pas du tout apprécié ces déclarations qui s’apparentent à des fausses nouvelles dangereuses selon un communiqué que l’entreprise a transmis aux médias : « Nous retirons des contenus sur Facebook et Instagram qui enfreignent nos conditions d’utilisation, lesquelles n’autorisent pas la désinformation pouvant causer des torts physiques aux personnes. »

L’entreprise semble donc bien décidé à frapper fort contre ceux qui diffusent des informations pouvant mettre en danger ses utilisateurs, et y compris les dirigeants les plus puissants. L’idée défendue est que ces intoxs sur le coronavirus peuvent exposer à des dommages physiques imminents et doivent donc être supprimés.

Le réseau social n’est pas le seul à passer à l’action contre Jair Bolsonaro. Pas plus tard qu’hier, Twitter avait supprimé deux tweets du président brésilien. Le site a d’ailleurs expliqué qu’il renforçait ses règles pour mieux « prendre en compte les contenus qui vont éventuellement à l’encontre des consignes de santé publique émanant de sources officielles et qui pourraient augmenter le risque de transmission de la COVID-19. »

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,5 M avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Patrick Huet

    1 avril 2020 at 18 h 34 min

    Fausses nouvelles ?
    Bolsonaro n’aurait-il pris des bains de foule ?
    N’aurait-il pas fait cette déclaration ?

    Apparemment si. Mais lors, s’il a fait ces deux choses, pourquoi Facebook, c’est-à-dire Ses dirigeants, affirment-ils qu’il s’agit de fausses informations ?

  2. Patrick Huet

    1 avril 2020 at 18 h 37 min

    Oups ! j’ai cliqué trop vite.
    J’aurais aussi une question. Quand Twitter écrit « consignes de santé publique émanant de sources officielles », pourrait-il nous préciser le nom de ces sources ? Sinon cela reste vague.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests