Facebook : le mot magique qui va booster la popularité de vos posts

Pour améliorer la visibilité de l’un de ses posts sur Facebook, Mark Zuckerberg a demandé une modification dans l’algorithme du réseau social, qui donne plus de poids à un certain mot.

mark-zuckerberg

Tous ceux qui cherchent de la visibilité, de l’audience et du trafic sur internet le savent : Facebook est le nouveau Google. D’ailleurs, ce paradigme est à l’origine de l’éclosion d’une nouvelle génération de sites qui émergent par centaines depuis quelques mois, depuis qu’un certain Upworthy est devenu en moins d’un an et demi après sa création l’un des sites les plus visités du monde, et le média qui a connu la plus forte et rapide croissance de toute l’histoire des médias.

La recette de ces sites ? Tout miser sur Facebook et sa puissance virale, et quasiment ignorer Google.

Mais pour que cela marche, encore faut-il trouver les bonnes formules, et ce n’est pas si simple qu’il y parait. D’ailleurs, vous avez déjà vu un truc simple qui permette de faire des millions de visites vous ? Bref, pas de formule magique. Juste des algorithmes dont il n’est pas toujours évident de percer les secrets.

Quoique. L’anecdote est rapportée par Business Insider :  alors qu’il vient de poster une statut annonçant la naissance de sa nièce sur son profil Facebook, Mark Zuckerberg constate qu’un autre post concernant l’anniversaire d’un de ses collègues est plus populaire que sa propre publication. Étonné (et peut-être un peu agacé, mais ça c’est mon interprétation personnelle) par cette popularité, il demande aux développeurs de Facebook une modification dans l’algorithme. Une modification qui prenne en compte le mot « congratulations » (félicitations) afin de lui donner plus de poids s’il apparait dans les commentaires.

Ce qui ferait sens, puisque « Félicitations » est le mot le plus employé quand les gens commentent un évènement important, comme une naissance, un mariage, ou un nouveau job, entre autres. Bref, tout ce que Facebook veut voir remonter et tête de ses publications, toujours selon Business Insider.

Voilà, vous savez ce qu’il vous reste à faire :  si vous voulez que vos posts soient populaires et attirent des centaines ou des milliers de lecteurs, débrouillez-vous pour qu’ils déclenchent un tsunami de félicitations. Évidemment, si vous n’avez que de mauvaises nouvelles à annoncer ça sera plus difficile. Pourtant les gens aiment les mauvaises nouvelles, aussi. Va comprendre. Sacrés algorithmes.

(source)


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. Félicitations pour cet article ! ^^
    Plus sérieusement, le pari de la viralité est un pari qui peut être tout à fait intéressant. Il y a quelques mois seulement, je n’aurais jamais fait ce pari… Et pourtant… 😉
    Bonne journée et merci pour l’info !

  2. Je crois que c’est de l’intox cette anecdote, je ne crois pas que le patron de FB est à ce point simple d’esprit de faire ce genre de caprice !

  3. Bref on continue de se cloisonner d’un coté dans Facebook pour la popularité et de l’autre dans Google pour le référencement. Je pense qu’un bon retour à la base à savoir la communication bouche à oreille humaine serait désormais la bienvenue, j’espère avoir utilisé les bons mots clés 😉

  4. Je pense que depuis il y a du y avoir re des modifications de réalisées.
    Dans le doute merci pour cet article et congratulations! 😉

  5. Je sens que je vais devoir annoncer toutes les naissances qui se passent dans ma famille (et même dans le cercle de mes amis tien) à partir d’aujourd’hui…

  6. Yep, congrats ! Donc #congratulations ou #congrats, our les deux ? Et en français, #félicitations ou #felicitations

  7. Merci pour cet article !
    Je me pose une question:
    Le mot félicitation a-t-il autant d’impact dans le post que dans les commentaires ?

  8. Bonjour,

    j’ai une question à ce sujet : est ce qu’un jour Google ne pénalisera pas ces sites (de buzz ou bien des sites comme le gorafi) qui grâce à l’influence des réseaux sociaux se classent rapidement sur certains mots clés sans pour autant que cela soit pertinent ?