Connect with us

Réseaux sociaux

Facebook poursuit le déploiement de son agrégateur d’infos locales

Facebook reparle de son onglet « Today In », l’onglet dédié aux informations locales.

Il y a

le

Facebook amende faille trafic

Depuis cette année, Facebook aime les informations locales. En effet, quand les utilisateurs discutent de ces infos, ils sont moins susceptibles d’aborder des sujets plus délicats.

D’autre part, une étude menée par Facebook aurait démontré que 50 % des utilisateurs voulaient plus d’informations de ce genre.

Il y 8 mois, le numéro un des réseaux sociaux a modifié l’algo de son fil d’actualité afin de prioriser ces informations locales. « Nous considérons un éditeur comme local dans plusieurs villes si les personnes de ces villes sont plus susceptibles que les personnes en dehors de ces villes de lire des articles du domaine de l’éditeur », expliquait l’entreprise.

Outre cette mise à jour du fil d’actualité, Facebook a également commencé à expérimenter un nouvel onglet baptisé « Today In », qui est une sorte d’agrégateur d’informations locales dans quelques villes américaines.

Facebook continue le déploiement de « Today In »

Aujourd’hui, Facebook annonce l’expansion de l’onglet « Today In » de son réseau social.

> Lire aussi :  L'ex chef de la sécurité de Facebook répond aux critiques de Tim Cook (Apple)

« Today In met les gens en contact avec des nouvelles locales et des informations sur leur communauté. Il est maintenant disponible dans plus de 400 villes aux États-Unis et nous avons lancé notre premier test international en Australie », écrit Anthea Watson Strong, product manager.

Facebook teste également cette fonctionnalité dans les « endroits qui ont peu de nouvelles locales et d’information communautaire » en complétant l’onglet avec des infos sur les localités environnantes.

Pour le moment, on ne sait pas si Facebook prévoit de déployer plus largement cette fonctionnalité, qui relaie les médias locaux et des services publics. Mais en tout cas, le fait que l’entreprise en reparle aujourd’hui signale que le projet n’a pas été abandonné. Et le fait qu’il teste l’onglet en dehors des Etats-Unis laisse entendre que Facebook envisage un déploiement international.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests