Connect with us

Actualités

Facebook souhaiterait obtenir les données bancaires de ses utilisateurs

Cela ne concerne pas encore la France vraisemblablement, en revanche aux États-Unis plusieurs sources concordent dans la même direction. Facebook se rapprocherait de grandes banques américaines, dans le but de nouer des partenariats, en vue d’un accès aux données de leurs clients.

Il y a

le

Facebook applications transparence résultats

Une source proche du dossier a contacté l’AFP en ce début de semaine afin de faire remonter certaines informations, montrant que l’appétit du numéro 1 des réseaux sociaux concernant les données personnelles, se dirige désormais vers le secteur bancaire.

Facebook veut connaître toutes les transactions financières effectuées par cartes bancaires

Dans les coulisses, Facebook tiendrait depuis plusieurs mois des discussions ou des négociations avec divers géants bancaires pour disposer d’un accès aux données bancaires de leurs clients. L’objectif final serait de proposer de nouveaux services bancaires sur sa messagerie Messenger.

La source explique que les banques Chase JPMorgan, U.S Bancorp, Citi (Citigroup) et Wells Fargo ont été approchées et que pour certaines les discussions ne sont pas closes, alors que pour d’autres comme la Chase, le refus a été immédiat.

Patricia Wexler, une porte-parole de JPMorgan Chase, a été très claire et a déclaré au Wall Street Journal : «Nous ne partageons pas les données des transactions effectuées par nos clients (…) et avons par conséquent rejeté certaines propositions».

> Lire aussi :  Pour sortir de la tourmente, Facebook recrute un homme politique

Facebook souhaitait obtenir notamment des informations sur toutes les transactions financières effectuées par cartes bancaires et les soldes des comptes courants de leurs clients. Des données que certaines banques considèrent absolument privées.

Facebook est naturellement intervenu, d’autant que le contexte est particulièrement sensible, l’affaire Cambridge Analytica est encore dans tous les esprits. Pour rassurer, le réseau social a affirmé : «Nous n’utilisons pas ces informations à des fins publicitaires».

Facebook a également indiqué de son coté : «Comme plusieurs entreprises internet avec des activités commerciales, nous nous associons à des banques et des émetteurs de cartes bancaires pour offrir des services comme le chat (une messagerie instantanée) avec les clients et la gestion de compte».

Et d’ajouter: «Les comptes courants liés aux pages Facebook permettent à leurs propriétaires de recevoir en temps réel des actualisations sur Messenger et peuvent ainsi garder les traces sur les données de leurs transactions, comme des reçus de caisse, les dates de livraisons et le solde de leurs comptes courants».

> Lire aussi :  Trois études confirment la baisse de l’engagement des fake news sur Facebook

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests