Facebook teste son application de rencontres, voilà comment elle marche

Il y a quelques mois, Facebook a dévoilé un projet concurrent de Tinder et Bumble. Directement intégré à l’application classique, Facebook Dating aura pour objectif de favoriser les « relations à long terme ». La Colombie est le premier pays à expérimenter cette fonctionnalité.

 

facebook dating

(c) Facebook

Rivaliser avec Tinder et Bumble

Facebook souhaite développer son modèle pour favoriser tous types de relations sociales, y compris les plus intimes. En mai dernier, il confirmait travailler sur une fonctionnalité qui puisse mettre en contact les gens selon leurs centres d’intérêt.

A l’occasion de sa conférence annuelle F8, Facebook a communiqué quelques nouveaux éléments sur ce produit, sans pour autant officiellement dévoiler l’interface.

Aujourd’hui, le service est désormais officialisé en Colombie. Le pays est le premier à tester ce service en avant première, baptisé « Facebook Dating ». Si le géant social rencontre le succès escompté, il devrait rapidement étendre le service à d’autres pays.

Principe et fonctionnement de Facebook Dating

Facebook Dating est une sous-section de l’application Facebook, et elle n’est accessible que pour les utilisateurs ayant plus de 18 ans – qui sont à la recherche du grand amour.

Lorsque l’utilisateur s’y connecte, il partage par défaut son nom et l’âge qu’il a indiqué sur son profil Facebook. Il peut ensuite décider d’en afficher davantage pour permettre à l’algorithme d’améliorer la pertinence des suggestions : taille, lieu de résidence, sexe, métier etc.

> Lire aussi :  Facebook triche avec vos données pour cibler les publicités

Comme pour Tinder ou Bumble, les photos constituent (malheureusement) un moyen de sélection essentiel. Dans le cas de Facebook Dating, il est possible d’uploader jusqu’à neuf photos pour optimiser ses chances de succès. Facebook suggère également des questions (telles que « comment décririez-vous une journée parfaite ? ») qui pourraient faciliter la communication entre célibataires.

Aucune suggestion dans la liste d’amis Facebook

Avec sa fonctionnalité Dating, Facebook s’appuie sur les éléments qui ont fait le succès de Tinder : l’algorithme traite les données communes aux différents profils (il s’agit bien du profil Facebook principal) pour faire des recommandations.

Mais Facebook va encore plus loin que ses concurrents : les utilisateurs de Dating peuvent indiquer s’ils vont / ont assisté à des événements et s’ils sont prêts à faire des rencontres associées à ces événements. Le réseau social compte capitaliser sur la multitude d’événements pour créer des liens plus évidents – que l’on ne retrouve pas sur un Tinder.

> Lire aussi :  Aux États-Unis, 44% des jeunes ont supprimé l’application Facebook

Autre fonctionnalité nouvelle à Facebook Dating : les utilisateurs peuvent écrire à quelqu’un sans avoir besoin que cette personne ne l’ait « matché » en retour. Il faudra pour cela simplement écrire un commentaire sur l’une des photos – après quoi la personne sollicitée aura le choix de répondre ou non. Si elle répond, une conversation privée sera initiée.

Facebook Dating interdit en revanche tout partage de liens, photos et autres vidéos afin d’éviter le partage de pornographie non sollicitée. Une pratique largement décriée chez Tinder, qui n’a pas encore trouvé de solution à ce problème.

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.