Facebook veut gagner de l’argent grâce aux ventes entre particuliers

Aux Etats-Unis, Facebook teste un nouveau type de publicité : la possibilité pour les utilisateurs de booster leurs annonces sur le fil d’actualité.

Les groupes Facebook ont toujours été utilisés pour vendre des articles entre particuliers. Et en 2015, le réseau social a encouragé cet usage en proposant un format optimisé pour les ventes d’articles dans ces groupes. Puis, en 2016, il a lancé Marketplace, une sorte de place de marché permettant aux utilisateurs de trouver facilement des articles en vente. Par la même occasion, Facebook est également devenu un concurrent des sites de petites annonces comme Craiglist ou Le Bon Coin.

Maintenant, Facebook veut gagner de l’argent grâce à ces ventes entre particuliers. D’après notre confrère The Verge, l’entreprise teste actuellement la possibilité pour les personnes qui vendent des articles sur Marketplace de sponsoriser leurs publications.

En d’autre termes, si vous voulez vendre rapidement, vous pouvez payer pour que votre article soit mis en avant sur le fil d’actualité. Pour le moment, ce test est mené chez un petit groupe d’utilisateurs aux Etats-Unis. Comme sur les pages, les vendeurs pourront définir un budget. Il n’y a pas de prix fixe pour ces publicités, puisque le coût dépendra des enchères sur la plateforme de Facebook. Et les publicités s’arrêtent automatiquement lorsque l’article a été vendu.

Marketplace, un mastodonte des petites annonces

Aux Etats-Unis, la section Marketplace de Facebook a déjà beaucoup évolué. En octobre 2017, le réseau social est entré en partenariat avec des sites spécialisés dans les ventes de voitures pour renforcer sa section automobile sur Marketplace. En novembre, il est aussi entré en partenariat avec Apartment List et Zumper pour ajouter des « centaines de milliers » d’annonces immobilières sur Marketplace. Et assez récemment, grâce à d’autres partenariats, Facebook a également ajouté des services à domicile sur cette section dédiée aux petites annonces.

Maintenant que Facebook a perfectionné cette section, il serait donc temps de gagner de l’argent grâce à celle-ci.


Un commentaire

  1. Marc Chaudemanche le

    La grande partie des groupes privés et secrets de Facebook liés au naturisme sont actuellement la proie de censures et de fermetures, lié à la pudibonderie et à la prudité malsaine face à la nudité saine et naturelle du dirigeant Mark Zuckerberg et de ses équipes modératrices.
    La Fédération Française de Naturisme et la Fédération Naturiste Internationale ont été créé en France en 1950 et 1953 par les époux Christiane et Albert Lecocq et s’insurgent contre cette censure qui prive ses membres et pratiquants du droit élémentaire à la liberté d’expression défendue sans réserve aux états Unis par le premier amendement de leur propre constitution et par les articles 18 et 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.
    Tant que cette censure sur des groupes privés et secrets perdurera, je ne participerai pas au Marketplace de Facebook !

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.