Suivez-nous

Tech

Faute d’accord global, la France va taxer les géants de la Tech dès décembre

Le gouvernement souhaite agir très vite sur ce dossier.

Il y a

  

le

 
trump taxe GAFA
© Pexels / Pixabay

Le sujet est sur la table depuis maintenant deux ans et les choses semblent s’accélérer. Dès décembre 2018, le gouvernement français a fait part de son intention de mettre en place une taxation sur les géants du numérique. L’idée est alors d’imposer les entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse les 750 millions d’euros dans le monde, à hauteur de 3 % de leur chiffre d’affaires numérique dans l’Hexagone.

Depuis, des négociations sont engagées sous l’égide de l’OCDE afin de trouver un accord global sur ce dossier. Elles s’éternisent et même si l’organisation garde espoir de parvenir à trouver une solution d’ici mi-2021, Français et européens s’impatientent. Dès lors et avant même la fin des discussions, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé un taxation sur les géants du numérique dès décembre prochain.

La France et l’Union européenne veulent trouver une solution

« Nous avions suspendu la perception de la taxe le temps que la négociation de l’OCDE aboutisse. Cette négociation a échoué, nous percevrons donc une taxe sur les géants du digital en décembre prochain. La France doit être fière d’être l’un des premiers pays en Europe, avec l’Espagne, avec l’Italie, avec l’Autriche à percevoir une taxation juste sur les gens du digital, dont je rappelle qu’ils sont les seuls vainqueurs de cette crise« , a-t-il indiqué au micro de l’émission Dimanche en politique diffusée sur France 3.

Pour rappel, si un accord global était trouvé, la taxe pourrait rapporter jusqu’à 100 milliards de dollars par an aux États. Elle permettrait aussi d’éviter le déclenchement d’une nouvelle guerre commerciale, qui serait très malvenue en période de pandémie.

Dans son combat, la France n’est pas seule et l’Union européenne est aussi très mobilisée. La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen a  ainsi affirmé que l’UE pourrait créer sa propre taxe numérique début 2021, si aucun accord global n’était trouvé d’ici là.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Zineke

    20 octobre 2020 at 8 h 16 min

    Deja que l Europe paye ses taxes ds les villes qu elle infecte, ici a bxl zero impots ds les caisses de la ville mais par contre grooos frais des que ces anes se réunissent.
    Et les europarasites eux memes ne payent pas d impots ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests