FeedHub met un filtre à vos flux RSS

Je suis actuellement abonné à 89 flux RSS (j’ai fait un grand ménage récemment et j’essaie de rester sous la barre des 100). Cependant, même si je n’arrive pas encore à éradiquer le superflu(x) mon agrégateur, je constate que je n’en lis réellement qu’une petite moitié. Je sais que certains d’entre vous dépassent largement les

FeedHubJe suis actuellement abonné à 89 flux RSS (j’ai fait un grand ménage récemment et j’essaie de rester sous la barre des 100).
Cependant, même si je n’arrive pas encore à éradiquer le superflu(x) mon agrégateur, je constate que je n’en lis réellement qu’une petite moitié.
Je sais que certains d’entre vous dépassent largement les 200 souscriptions, flirtant dangereusement avec l’overdose d’information.
Ou pas.

C’est pour lutter contre cette supposée surdose que de nombreux filtres voient le jour, censés faciliter votre difficile vie de veilleur, dont voici l’un des derniers arrivés : FeedHub est un agrégateur en ligne qui vous propose de scruter en profondeur vos flux afin d’en extraire seulement les informations les plus pertinentes en fonction de vos habitudes de lecture.
FeedHub, basé sur un moteur de personnalisation adaptative mis développé par mSpoke, fonctionne en deux temps : en premier lieu il procède à une analyse du contenu de vos flux à partir de l’importation de votre fichier OPML, puis étudie votre fréquence de lecture de chaque flux, et à l’aide d’un algorithme de personnalisation, vous propose du contenu similaire fortement susceptible  de vous intéresser.
Concrètement : vous importez votre fichier OMPL dans FeedHub, puis celui-ci vous fournit une URL unique de RSS à réimporter dans votre agrégateur. C’est à partir de ce flux que FeedHub va effectuer son travail d’analyse et de personnalisation.

L’intérêt de FeedHub réside dans le fait qu’il fonctionne dans les deux sens : les flux que vous ne lisez pas seront progressivement supprimés de la sélection qui vous est proposée au profits d’autres correspondant davantage à vos centres d’intérêt (au risque de réduire quelque peu la diversité de vos lectures).

Comme avec tous les algorithmes fondés sur l’étude de vos habitudes et qui nécessitent un temps d’apprentissage, il est difficile d’en tirer une analyse vraiment objective au premier contact.
A tester pendant quelques jours avant d’en tirer des conclusions définitives.


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Je pensé exactement la même chose, ce système va tout simplement nous enfermer dans un même sujet (réduction de la diversité).

    J’aurais aimé un outil qui permet de filtrer des articles quasiment identique (repris sur plusieurs blog)

    PS:Eric, pourras tu me répondre à mon mail.

  2. Ca veut dire LEUR flux… Je ne vois pas trop l’intérêt. J’ai dépassé les 100 abonnements; c’est lourd, mais je préfère gérer à MA façon.
    Je n’ai plus qu’à trouver comment supprimer mon compte chez eux…

  3. Sans entrer dans un conflit d’intérêts à cause de mon propre projet, je ne suis pas certain que je trouve leur concept si intéressant…

    Je pense que je n’ai pas trop besoin d’un système informatique pour me rendre compte de quels blogs je ne lis jamais… De plus ce qui est intéressant dans les systèmes de recommandation de contenu c’est plutôt de laisser le système voir ce que vous aimez et surtout avec qui vous avez des affinités afin de vous faire découvrir du contenu que vous auriez peut-être raté, parce qu’il n’est pas dans votre lecteur de flux…

    Juste mon avis…
    Alexis

Send this to a friend