Ferrari va produire une supercar électrique

Ferrari envisage de passer aussi à l’électrique. Et peut-être plus vite que prévu…

Après la transition vers l’hybride puis l’électrique et l’importante transformation digitale en cours chez Porsche, l’un de ses concurrents les plus actifs, on se demandait si une marque comme Ferrari allait rester la seule fabrique de voitures de sport à produire des modèles équipés de moteurs thermiques.

On a désormais un début de réponse. Lors d’un récent entretien avec Bloomberg à l’occasion du salon de Detroit, Sergio Marchionne, PDG de Ferrari, après avoir félicité Tesla et Elon Musk pour ce qu’ils ont fait pour l’industrie, a déclaré que c’est maintenant « faisable pour nous tous ». « S’il y a une supervoiture électrique à construire, ajoute-t-il, alors Ferrari sera la première », a-t-il ajouté.

Après que la marque de prestige italienne se soit longtemps montrée sceptique face aux avancées technologiques liées à l’autonomie et à la puissance, Sergio Marchionne a montre la voie vers l’innovation et pense que le moment est venu pour l’industrie automobile de faire sa révolution. Marchionne, qui prévoit prendre sa retraite en avril 2019, estime que d’ici 2025, moins de la moitié des voitures vendues seront propulsées par des moteurs à combustion traditionnels.

Faire mieux et plus vite que la Tesla Roadster ?

Cela étant, si Ferrari veut être la première marque à produire une supercar de sport il va falloir qu’elle se dépêche, car le nouveau Roadster Tesla est déjà sur les rails et devrait arriver sur le marché en 2020, avec des performances ahurissantes que même Ferrari ou d’autres marques classiques auront beaucoup de mal à battre, si tant est qu’il soit pertinent de concevoir une voiture qui fait mieux que 2 secondes pour passer de 0 à 100 et qui roule à plus de 402 km/h… Un argument qui n’effraie pas Marchionne, qui dévoilera des modèles Ferrari hybrides dès cette année. Selon lui, il sera ensuite « facile de passer à l’électrique« .

En attendant, Ferrari ne renie pas son ADN ultra-sportif à moteur à combustion puisque Marchionne a également annoncé que Ferrari lancera son premier SUV – le plus rapide sur le marché – fin de 2019 ou début de 2020. On n’en sait pas plus pour le moment, notamment si Ferrari optera ou pas pour une motorisation hybride sur ce modèle.

 


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies