Suivez-nous

Auto-Moto

France : transformer sa voiture thermique en un véhicule 100% électrique est légal !

Transformer son véhicule thermique (essence ou diesel) en une voiture 100% électrique, c’est désormais légal en France !

Il y a

  

le

 
Recharge de voiture électrique
© andreas160578 (via Pixabay)

Le « retrofit » légalisé en France !

Si certains lorgnent depuis quelques années sur les voitures électriques proposées par les différents constructeurs en concessions, et songent en secret à s’offrir bientôt la nouvelle Peugeot e-208 ou s’amusent à configurer la Model 3 de leurs rêves sur le site de Tesla, d’autres souhaiteraient pouvoir conserver leur véhicule actuel, en installant un moteur électrique à la place du bon vieux bloc diesel d’origine. Voilà qui tombe bien, puisque cette pratique (baptisée « rétrofit« ) est désormais légale en France !

En effet, cela fait plusieurs mois que l’annonce était attendue, et la conversion électrique est désormais légale en France depuis le début du mois d’avril. Une excellente nouvelle donc pour les nombreux intéressés, mais aussi (et surtout ?) pour les divers professionnels du secteur, qui vont pouvoir proposer leurs différentes offres.

Peugeot e208

Evidemment, le rétrofit est très encadré, et pour être homologué, un véhicule devra passer entre les mains d’un professionnel habilité. Les véhicules de catégorie M et N sont éligibles à la conversion électrique, à condition d’être âgés de plus de 5 ans. Du côté des véhicules de catégorie L, ce délai est de 3 ans. A noter que la motorisation thermique d’origine (essence ou diesel) peut être remplacée par une motorisation électrique à batterie, ou encore à pile à combustible (hydrogène).

En d’autres termes, rien de vous empêche de transformer en voiture électrique cette Renault Twingo 2 que vous appréciez tant, ou encore votre Fiat 500, votre Toyota Aygo, votre Citroën Berlingo… Une conversion électrique dont le prix moyen est d’environ 10 000 euros, pour une autonomie d’un peu plus de 100 km.

Le Journal Officiel précise : « Un bilan de l’application des prescriptions est prévu 24 mois après l’entrée en vigueur du texte pour évaluer l’opportunité d’y introduire des modifications« . Ce dernier permettra notamment de dresser un premier aperçu du rétrofit en France, avec le nombre de conversions réalisées sur la période, le nombre d’installateurs agréés, sans oublier de lister les différents soucis rencontrés par les clients.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. andre grenier

    8 avril 2020 at 15 h 07 min

    Souhaitons que la SAAQ en prenne note pour que les québécois puissent faire comme les français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests