Connect with us

Réseaux sociaux

Gab, le réseau social de l’alt-right américaine est de retour

Le site web Gab, utilisé par une partie de l’extrême droite américaine -dont l’auteur de la fusillade de Pittsburgh, est de nouveau en ligne après une semaine de fermeture.

Il y a

le

réseau social Gab

Il y a une semaine, Gab a été contraint de fermer ses portes suite à une enquête du FBI ayant démontré que l’auteur de la fusillade antisémite avait partagé des publications sur la plateforme. Pour rappel, le quadragénaire Robert Bowers avait ouvert le feu dans une synagogue de Pittsburgh, faisant onze morts et six blessés. Sur le réseau social, il avait partagé plusieurs messages haineux à l’encontre des Juifs, écrivant par exemple que « Les Juifs sont les enfants de Satan ».

Gab se réjouit au nom de la liberté d’expression

Suite à cette découverte, GoDaddy, qui fournissait les serveurs à Gab a indiqué qu’elle cessait cette collaboration, mettant un terme à la présence du réseau social sur le web. Le registar a été suivi par Joyent, PayPal, Shopify et Medium qui ont également indiqué qu’il ne souhaitait plus travailler avec Gab.

Néanmoins, la plateforme sociale semble avoir trouvé une autre solution, puisque Gab est de nouveau en ligne depuis ce dimanche 4 novembre. De fait, le nouveau nom de domaine est désormais fourni par Epik.com, une entreprise fondée en 2009 et basée à Sammamish, près de Seattle.

Andrew Torba, PDG de Gab, s’est satisfait de la réouverture de Gab dans un message posté sur le site web : « Grâce à Dieu, Gab est de retour en ligne […] Nous ne céderons jamais. La liberté d’expression et la liberté l’emporteront toujours ». Aux vues des nombreux messages que le compte Twitter de la plateforme a repartagés, les utilisateurs sont nombreux à embrasser l’opinion du PDG, au nom de la liberté d’expression.

Gab a également relayé des messages montrant un montage photo de plusieurs tweets qui s’apparentent à des menaces visant les personnes blanches. Les auteurs des messages arguent du fait qu’il s’agit là de racisme anti-blanc, expliquant que Twitter devrait être fermé au même titre que Gab l’a été pendant une semaine, puisque des messages haineux y sont présents.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests