Galaxy Note 8 : pourquoi il ne faut pas se ruer sur le nouveau smartphone de Samsung

Samsung a dévoilé mercredi son nouveau smartphone, le Galaxy Note 8. Un modèle particulièrement attendu sur lequel il ne faut pourtant pas se ruer. On vous explique pourquoi.

Samsung Galaxy Note 8

À quelques jours de l’IFA, Samsung a créé la sensation en officialisant son Galaxy Note 8. Si la grande majorité des caractéristiques ainsi que le design avaient déjà fuité, tout le monde attendait avec une certaine impatience l’officialisation du successeur de l’explosif Galaxy Note 7.

Jeudi nous vous avons présenté ce nouveau modèle qui restera dans les mémoires comme étant le premier smartphone de Samsung à embarquer un double capteur photo. Outre cette caractéristique qui tend a s’imposer sur le segment des smartphones haut de gamme, on retrouve un écran XXL (6,3 pouces, Super AMOLED, QHD), beaucoup de RAM (6 Go) et le fameux S Pen.

De sacrés arguments qui pourraient bien permettre au Galaxy Note 8 de s’emparer du titre de meilleure phablette de l’année. Pourtant, on ne peut s’empêcher de penser qu’il ne faut pas se ruer sur le dernier smartphone de la marque sud-coréenne.

Son prix est très élevé

C’est sans doute l’argument majeur qui en refroidira plus d’un. Le Galaxy Note 8 est proposé dans sa version de base à plus de 1 000 euros (1 009 euros). La barre symbolique des 1 000 euros est ici franchie pour la première fois pour une configuration de base et cela à de quoi faire grincer des dents.

Certes, le Galaxy Note 8 n’est pas le premier smartphone à être lancé au prix fort. On pense notamment à l’iPhone 7 Plus dont le prix de départ est de 909 euros (et grimpe jusqu’à 1 129 euros pour la version 256 Go) ou au Samsung Galaxy S8+ (909 euros à sa sortie). À ce prix-là, chaque petit défaut est amplifié, à commencer par le suivi logiciel.

Contrairement à Apple avec l’iPhone ou Google avec ses Nexus/Pixel, Samsung n’a pas la maîtrise de la partie logicielle. Résultat, le Galalxy Note 8 ne profitera pas d’Android 8.0 Oreo à sa sortie et devra se contenter d’Android 7.1.1 Nougat. Même si la mise à jour risque d’arriver rapidement, un client prêt à débourser plus de 1 000 euros dans un smartphone ne devrait-il pas bénéficier des dernières avancées dès leur sortie ?

Avec le S8+, Samsung propose un concurrent de choix à son Galaxy Note 8 !

De plus, la politique de Samsung a de quoi laisser perplexe. Le Galaxy Note 8 est en effet le troisième smartphone haut de gamme dévoilé par Samsung cette année. Il succède aux Galaxy S8 et S8+, et les différences entre les modèles sont de moins en moins évidentes.

Historiquement, la gamme Galaxy Note s’est démarquée de la Galaxy Sx par la taille de son écran. Une différence qui a donné naissance au terme phablette, un produit hybride entre le smartphone et la tablette. Autre différence notable, la présence du S Pen sur laquelle nous reviendrons un peu plus tard.

Utilisateur des premiers Galaxy Note, ce format « petite tablette » était pour moi un véritable atout. La gamme se démarquait en dépassant les 5 pouces à une époque où la majorité des smartphones ne dépassaient pas cette taille. Aujourd’hui, le marché a évolué et la plupart des smartphones dépassent les 5 pouces, laissant le terme de phablette aux appareils proche des 6 pouces (ou les dépassant).

Chez Samsung, le Galaxy S8 fait 5,8 pouces, la version « + » culmine à 6,2 pouces et le Galaxy Note 8 atteint les 6,3 pouces. Si l’on peut éliminer le Galaxy S8, la différence entre le S8+ et le Note 8 est beaucoup moins évidente (0,1 pouce de différence).

La taille n’est d’ailleurs pas le seul point commun entre le S8+ et le nouveau Galaxy Note 8. Sortis à six mois d’intervalle, leur design est très proche et plusieurs éléments de la fiche technique sont identiques, à commencer par la puce (Exynos 8895).

Le Samsung Galaxy S8+

Une proximité logique puisqu’il ne peut pas y avoir de fossé technologique entre un smartphone dévoilé en février-mars et un autre en août.

Le Note 8 se différencie alors par la présence du fameux double capteur, une quantité de RAM plus importante et le stylet. À ces atouts, le S8+ pourra mettre en avant la baisse de son prix, un argument de poids.

Et le double capteur ?

Voilà un argument qui peut faire réfléchir. Les modèles haut de gamme sont de plus en plus nombreux à adopter le double capteur et pas uniquement pour des raisons marketing. La technologie a de quoi apporter un vrai plus à la photographie sur smartphone, mais elle est encore très jeune. De nombreux modèles avec un « simple » capteur font d’ailleurs de la résistance dans le classement des meilleurs photophones.

Samsung a décidé de réserver le double capteur à son Galaxy Note 8 (dommage vu la popularité du Galaxy S8) et les utilisateurs exigeants amoureux de la marque pourront être séduits par l’idée de le découvrir, mais cela ne va pas non plus révolutionner les clichés.

Le S Pen a-t-il toujours un intérêt ?

Reste alors le fameux S Pen, marque de fabrique de la gamme Galaxy Note. Il faut reconnaître que le stylet de Samsung est bien intégré et apporte un certain confort. Toutefois, l’unique présence du S Pen peut-elle justifier un tel investissement ?

Il y aura toujours quelques utilisateurs pour qui le stylet aura un réel intérêt, mais on est vraiment ici sur un marché de niche, du moins en Europe. En effet, Samsung avait expliqué lors de la sortie de son Galaxy Note 5 que ce dernier ne serait pas commercialisé en Europe, car les Européens n’utilisaient pas assez le stylet.

En 2017, la majorité des utilisateurs ou les professionnels qui ont besoin d’un stylet trouveront sans doute leur bonheur du côté des tablettes.

Il est urgent d’attendre ce que va proposer la concurrence dans les semaines à venir.

2017 est une belle année sur le marché des smartphones et elle n’est surtout pas finie. La rentrée sera marquée par l’annonce du nouvel iPhone, mais Apple ne sera pas seul. Dès le mois d’octobre, Google va créer l’événement en présentant le Pixel 2.

On aura également un œil sur le LG V30 et le Nokia 8, présenté le 16 août dernier par HMD.

Le Samsung Galaxy Note 8 ne sera donc pas seul et devra faire face à une concurrence féroce qui justifie de prendre son temps afin de peser le pour et le contre de chaque nouveau modèle et surtout trouver le modèle le plus adapté à son utilisation . S’il ne faut pas se ruer sur le Galaxy Note 8, le dernier modèle de Samsung aura sans doute son mot à dire au moment de faire son choix.

 


Nos dernières vidéos