Google abandonne Google Labs : quand la rentabilité prime sur l’innovation ?

C’est sur son blog officiel que Google a décidé d’annoncer la triste nouvelle : Les jours de Google Labs sont comptés. Pourtant ces projets généralement à la pointe de l’innovation étaient sympathiques. Si la raison officielle de cet arrêt est une nouvelle politique de cohérence des produits Google il est difficile de ne pas penser que c’est la dure loi de la rentabilité qui a fait des siennes…

C’est sur son blog officiel que Google a décidé d’annoncer la triste nouvelle : Les jours de Google Labs sont comptés. Pourtant ces projets généralement à la pointe de l’innovation étaient sympathiques. Si la raison officielle de cet arrêt est une nouvelle politique de cohérence des produits Google il est difficile de ne pas penser que c’est la dure loi de la rentabilité qui a fait des siennes…

Voici le faire part de décès :

Plus de bois derrière moins de flèches

La semaine dernière nous avons expliqué que nous étions en train de réorganiser notre ligne de produits. Dans ce processus nous avons décidé de désactiver Google Labs. Bien que nous ayons beaucoup appris en lançant de jeunes prototypes dans les Labs, nous croyons qu’être plus recentré est crucial si nous voulons tirer parti au mieux des opportunités à venir.

Dans beaucoup de cas, cela voudra dire mettre une fin aux expériences-dans d’autres cas nous incorporerons les produits et les technologies des Labs dans d’autres applications. Et beaucoup des produits des Labs qui sont des applications Android continueront à être disponibles sur l‘Android Market. Nous vous tiendrons informés de l’avancement des opérations via le site Google Labs.

Nous continuerons à promouvoir la vitesse et l’innovation – les points forts de Google Labs – dans tous nos produits, comme le lancement précoce de la version d’essai de Google+ l’a montré le mois dernier.

Update : Pour clarifier : Nous n’avons aucune intention d’arrêter les expérimentations intégrées aux produits comme Gmail Labs ou Maps Labs. Nous continuerons d’expérimenter avec de nouvelles fonctionnalités dans chacun de nos produits.

La bonne nouvelle

Le post avant l’update importante en fin de communiqué tenait de la catastrophe pure et simple, si tous les Labs étaient arrêtés surtout ceux de Gmail et Maps, où allait le monde ? 🙂 Non donc c’est un arrêt d’une bonne partie des Labs Google mais pas tout… et c’est déjà ça…

Les mauvaises nouvelles

Les mauvaises nouvelles sont nombreuses :

  • Pour les utilisateurs : Certains de ces Labs sont fun ou utiles ou les deux; Swiffy qui convertit le Flash en HTML 5 ou Le Google Body, une vision en 3D du corps humain utilisant le standard WebGL pour ne citer qu’eux.
  • Pour Google : Qui, je trouve, envoie un mauvaise image en arrêtant ce service qui laissait encore rêver à une petite partie « bidouillage » de garage sans trop s’occuper des statistiques d’usage.
  • Pour les rédacteurs de Presse-Citron : pour qui chaque Labs était une belle opportunité d’article 😉 voir Swiffy, Guru (et surement d’autres !)

Bref Google fait de la restructuration en recentrant son attention sur moins de produits mais avec plus de cohérence et de contenu (« Plus de bois derrière moins de flèches »). Mouai, ça sonne aussi bien comme une excuse langue de bois pour dire que les produits n’engrangeant pas de bénéfices (aucune sorte de pub nulle part sur Google Labs) seront enterrés. Espérons que la promesse d’implanter des Labs dans chaque produit soit respectée il serait dommage de voir disparaître une belle plateforme d’innovation.

En attendant, moi je dis «-1» pour Google


  • La fiche technique du Sony Xperia XZ1 se dévoile avant l’heure

    L’actualité est inondée d’informations sur un grand nombre de smartphones depuis quelques jours, à l’approche de l’IFA 2017. Sony n’est pas en reste et des informations, ainsi que des visuels ont fuité dans la presse concernant son futur Xperia XZ1. […]

  • La Switch se plie toute seule ! Nintendo aussi aura droit à son Bendgate…

    Nintendo est-il victime d’un bendgate lui aussi ? De plus en plus de plaintes de clients non satisfaits par leur console font remonter que cette dernière se plie sur elle-même. Un grand nombre de photos ont été publiées sur les réseaux sociaux et l’affaire commence à faire de plus en plus de bruit. […]

  • Apple profitera du lancement de l’iPhone 8 pour dévoiler l’Apple Watch 3

    Si vous suivez l’actualité high-tech, vous savez qu’Apple fidèle à son habitude prépare un grand évènement à la rentrée. La marque à la pomme compte présenter dans sa prochaine Keynote le futur flagship de la marque, à savoir l’iPhone 8, on découvrira également les iPhone 7S et 7S Plus, mais également la montre connectée Apple Watch 3. […]

Nos dernières vidéos

33 commentaires

  1. J’ai lus un article il y a quelques temps sur google. Il était question de l’avenir de google comme quoi c’était devenue une énorme usine à gaz qui partait dans tous les sens. C’est peut être pas si mal qu’il arrête un peu d’innové pour ce recentré sur les services qu’il maîtrise. En plus ça laisse une jolie porte pour les labs concurrent.

  2. C’est compréhensible, c’est l’effet Larry Page, et je pense qu’il a raison même si j’aimais bien les Labs moi 🙂

  3. Pingback: Google abandonne Google Labs : quand la rentabilité prime sur l'innovation ? | Economie de l'innovation | Scoop.it

  4. Pingback: Google abandonne Google Labs : quand la rentabilité prime sur l'innovation ? | Les scoop à CZERO | Scoop.it

  5. Google Labs était une bonne vitrine pour le recrutement. Ca attirait des geeks compétents du monde entier pour bosser chez Google. Google devient une boite comme les autres où on travaille pour gagner et faire gagner de la tune…

  6. Pour nuancer, il ne faut pas voir ce message comme « on arrête les Labs, et donc toute l’innovation qu’il y a derrière »… les Labs, c’est la partie émergée de l’iceberg d’innovations que google produit chaque jours… Certes, on ne verra plus ce qu’il se fait comme « trucs cool » chez google, mais c’est pas pour ça que les employés n’en feront plus (il ne faut pas oublier que les employés de google ont un pourcentage de leurs temps de travail dédié à des projets d’innovation, même si je sais pas si ça se fait encore). Donc oui c’est dommage qu’on ne puisse plus avoir un aperçu de ce qui se fait chez google, mais ça change pas grand chose, au fond…

  7. Pingback: Google abandonne Google Labs : quand la rentabilité prime sur l'innovation ? | Digital me | Scoop.it

  8. Pingback: Google abandonne Google Labs : quand la rentabilité prime sur l’innovation ?

  9. Le pire c’est l’abandon probable de Google Reader avec tout ça… c’était déjà une aberration que les partages ne soient pas repris dans G+, là c’est le coup de grâce.

  10. Ca ne veut pas dire qu’ils arrêtent d’innover, mais qu’ils arrêtent de le faire publiquement (avec ce que ça implique d’image positive, certes, mais aussi de coûts de support et de gestion), c’est un peu différent…

  11. Je trouve cela bien dommage car en effet si ca n’engrange pas de bénéfices c’était bon pour leur image. Ensuite ont ils encore besoin de jouer sur leur image. Mais je ne savais pas que des boites comme google avaient besoin de faire des économies, ils ne sont pas assez riches?

  12. Rien à voir avec Google Labs, mais la fin de l’annuaire Google (avec DMOZ) fait aussi partie du grand ménage actuel dans les éléments qui ne rapportent pas. En même temps, la concentration sur Google + et les seuls produits qui fonctionnent est logique, en même temps il ne faudrait pas que Google perde le peu d’âme qui lui restait, car les webmasters n’auraient plus d’hésitation à se tourner vers la concurrence…

  13. Je ne suis pas d’accord avec le titre, « quand la rentabilité prime sur l’innovation », les employés de Google ayant toujours leurs 20% de temps « libre » pour innover.

  14. Pingback: Google abandonne Google Labs : quand la rentabilité prime sur l'innovation ? | Socialdigitalnews | Scoop.it

  15. Ben disons que si ils font ça c’est un peu dommage car c’est grâce à cette forme d’innovation que google est google.

  16. ça sent quand même la fin de l’âge d’or du web pour Google qui avait fait de l’innovation « de fond de garage » une marque de fabrique. Vont-ils également revenir sur les 20% de temps « créatif » alloué à leurs têtes pensantes ?

  17. J’ai des actions google, si ça leur permet de prendre de la valeur, moi je dit +1

  18. Oui je trouve aussi que le titre est peu trop osé… Aujourd’hui c’est la rentabilité qui assure la pérennité de chaque entreprise… Seulement notre système capitaliste fait que l’innovation est très souvent délaissée. Pour Google, l’innovation a été très forte pendant un temps. Maintenant plutôt que de partir dans de la recherche de grand n’importe quoi, Google se recentre. C’est tout à fait normal et stratégique. Si chaque entreprise pouvait avoir créé autant d’innovations que Google…

  19. Pingback: Google abandonne Google Labs : quand la rentabilité prime sur l'innovation ? | Entrepreneuriat, business, stratégie, innovation | Scoop.it

  20. Je ne pense pas que ce soit forcément un manque de rentabilité qui à poussé Google à fermer ces services .. Pour l’annuaire Google qui vient à son tour de disparaitre, il s’agit plus vraisemblablement d’un manque de pertinence … Ainsi, on pourrait dire que les robots sont plus objectifs et moins intéressés que certains humains …

  21. Pingback: Veille webmarketing – Web social et données ouvertes. | Blog 1789.fr

  22. Pingback: Nettoyage d'été chez Google : 10 services stoppés net

  23. C’est sûr qu’avec tous les nouveaux services ou fonctionnalités qu’ils créent, il y en a forcément qui marchent moins et qu’il faut abandonner. Mais ça le parait inévitable, on ne peut pas innover et ne faire que des succès énormes !

  24. Pingback: Picnik, Sky Map : Google n'en veut plus

  25. Pingback: Actualités du monde - Nouvelle vague de fermetures de produits Google : Picnik et Sky Map, entre autres

  26. Pingback: OpenStreetMap grignote le géant Google | Blog web marketing de Francois Groussard

Send this to a friend