Connect with us

Tech

Google investit plus de 700 millions dans un data center vert situé au Danemark

La compagnie américaine a annoncé qu’elle avait signé un accord qui allait permettre l’ouverture d’un data center fonctionnant aux énergies renouvelables au Danemark.

Il y a

le

Data center Google
© Wikimedia Commons

Google est sur le point d’investir plus de 700 millions de dollars afin d’ouvrir un data center dans la ville de Fredericia, au Danemark. Il s’engage également à signer un accord qui lui permettra d’assurer que le lieu fonctionne avec des énergies renouvelables.

Google et d’autres entreprises sont séduits par les pays nordiques

À ce jour, l’entreprise américaine possède quatre data centers en Europe, les autres se situent à Dublin (Irlande), Eemshaven (Pays-Bas), Hamina (Finlande) et Saint-Ghislain (Belgique). Il a également acheté une parcelle de 131 hectares de terrain à Aabenraa au Danemark dans l’objectif d’y construire un autre data center.

Joe Kava, vice-président des data centers mondiaux de Google, déclare au sujet du nouveau data center : « En Europe, les data centers Google consomment généralement un tiers moins d’énergie qu’un data center classique, mais nous nous efforçons toujours d’en utiliser encore moins […] Le data center de Fredericia sera l’un des centres de données les plus écoénergétiques du Danemark à ce jour, profitant d’un apprentissage machine avancé pour s’assurer que chaque watt d’électricité compte ». Google a également annoncé qu’il se tournerait vers d’autres projets liées aux énergies renouvelables au Danemark.

Comme l’indique l’agence Reuters, les entreprises américaines issues du secteur de la technologie se tournent vers l’énergie renouvelable afin de gérer leur coût tout en réduisant leur empreinte carbone. Par conséquent, les pays nordiques constituent un territoire de choix pour des compagnies comme Google, Apple, Facebook ou encore Microsoft. Quand à l’investissement annuel dans les data centers situés dans de tels territoires, il pourrait doubler pour atteindre plus de 4,5 milliards de dollars d’ici l’année 2025.

Il y a quelques mois, l’entreprise américaine annonçait la signature d’un contrat de 10 ans qui lui permettra d’acheter de l’énergie renouvelable à trois parcs éoliens finlandais, lieu qui héberge également l’un de ses data centers européen.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests