Google lance HD Reader, un lecteur de eBooks en partenariat avec iRiver

La bibliothèque numérique de Google compte à ce jour plus de trois millions d’ouvrages gratuits et des milliers de bouquins payants. Il aurait été étonnant que Google ne cherche pas à valoriser ce « patrimoine » et reste longtemps à l’écart de la lecture numérique.

La bibliothèque numérique de Google compte à ce jour plus de trois millions d’ouvrages gratuits et des milliers de bouquins payants. Il aurait été étonnant que Google ne cherche pas à valoriser ce « patrimoine » et reste longtemps à l’écart de la lecture numérique.

Le géant du web vient donc d’annoncer le lancement de sa liseuses d’eBooks, le iRiver HD Reader. En fait il ne s’agit pas d’un terminal de lecture conçu par Google mais d’un modèle lancé début 2011 par iRiver lors du CES de Las Vegas.

Le iRiver aura cependant la particularité d’être le premier eBook reader a intégrer la plate-forme ouverte Google eBooks platform, qui permet d’acheter, de télécharger et de lire des Google eBooks. Le HD Reader est équipé du WiFi, ce qui lui permet de télécharger des eBooks directement via internet sans avoir à le connecter à un PC avec un câble.

D’abord commercialisé aux USA à partir du 17 juillet sur le site et les magasins Target.com, le HD Reader sera vendu au prix de 139.99 dollars (environ 100.00 euros). Le HD Reader de Google est fin, léger et doté d’un clavier physique, autant de caractéristiques qui le font fortement ressembler à Kindle d’Amazon. L’écran HD adopte la technologie e-ink (encre électronique) monochrome.

Aucune date de commercialisation en Europe n’est indiquée pour le moment, mais Google précise que ce lancement est « une étape », et que d’autres terminaux de lecture intégrant Google eBooks vont arriver dans un futur proche.


Nos dernières vidéos

9 commentaires

  1. Si j’ai bien compris ce lecteur pourra lui même faire la lecture des e-books? Si oui attention il va etre très efficace pour concurrencer le Kindle. En plus en partenariat avec iRiver qui font de très très bons baladeurs mais malheureusement non dispo en France…

  2. je me demande si ce genre de produit trouvera un public en france, je sais que ce marché est assez fort chez les britanniques mais j’ai le sentiment que les français ne voudront pas payer pour un livre qui n’est pas sur papier. qu’en pensez vous ?

  3. Eric

    @Sophie.b : en effet l’adoption risque d’être beaucoup plus lente, mais pas forcément pour cette raison. C’est surtout que ces imbéciles d’éditeurs (et le gouvernement avec) reproduisent les erreurs tragiques de l’industrie du disque en pratiquant des prix bien trop élevés. Tant que le prix d’un eBook sera équivalent à l’édition papier le marché ne décollera pas. Qui va payer 15 euros pour acheter un bouquin numérique qu’il ne peut même pas prêter ?

  4. est ce qu’il existe un standard de ebooks pour assurer la compatibilité entre tous les constructeurs?
    Ce type d’objet m’intéresse mais je n’ai pas envie d’être dépendant d’un seul e-book store.
    il faut aussi avoir la possibilité de transférer sa bibliothéque sur n’importe quel reader

  5. Faudrait surtout que Google se bouge pour étoffer son catalogue français, quitte à donner un coup de pouce au éditeurs encore retissant 🙂

  6. Pingback: Google lance HD Reader, un lecteur de eBooks en partenariat avec … « Ideesinfos : tic, bibs, veille

Répondre