Suivez-nous

Tech

Google a aussi payé des utilisateurs pour pouvoir les espionner

Comme Facebook, Google a payé certains utilisateurs pour accéder à leurs données personnelles. Effectif depuis 2012, le système fonctionnait avec un principe de récompenses.

Il y a

le

Google
© Unsplash / Arthur Osipyan

Il y a quelques jours à peine, nous apprenions que Facebook payait des utilisateurs jusqu’à 20 dollars par mois pour pouvoir accéder à leurs données personnelles, comme leurs recherches, leurs conversations privées et autre. Pour ce faire, la plateforme sociale exploitait une application baptisée Facebook Research. Cette fois-ci, c’est Google qui est visé pour s’être adonné à la même pratique avec une app iOS du nom de Screenwise Meter.

Google a réagi en s’excusant

En effet, TechCrunch indique que Google a pu accéder à des données comme les applications utilisées, la navigation web ainsi que le temps passé sur les différents sites web visités. Contrairement à Facebook, l’entreprise américaine n’a pas utilisé ce système en se cachant, si bien qu’elle a conservé son identité propre tout au long du processus. L’autre différence notable est le fait que Facebook visait des utilisateurs âgés de 13 à 35 ans, là où Google ne se tournait que vers des majeurs.

Néanmoins, cela n’empêche pas Google d’avoir détourné le système de certificat d’entreprise d’Apple, violant les conditions générales de ce dernier. Reste à savoir si la marque à la pomme prendra la décision de bloquer les applications internes de ce dernier, comme elle l’a fait lorsque le scandale de Facebook a éclaté.

Pour sa part, Google a rapidement réagi en annonçant qu’il avait fait une erreur et qu’il n’aurait pas dû contourner les règles d’Apple de la sorte. Par conséquent, l’entreprise a annoncé qu’elle n’utiliserait plus son application Screenwise Meter. À ce sujet, l’entreprise a déclaré : « Nous avons désactivé cette application sur les appareils iOS. Cette application est entièrement basée sur le volontariat et l’a toujours été. Nous avons été francs avec les utilisateurs sur la façon dont nous utilisons leurs données dans cette application, nous n’avons pas accès aux données chiffrées dans les applications et sur les appareils, et les utilisateurs peuvent se retirer du programme à tout moment ».

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests