Suivez-nous

Applications

Google Play Protect a bloqué 1,9 milliard d’installations de malwares en 2019

Tout en permettant à ses utilisateurs d’installer des fichiers .apk ou des applications provenant de boutiques tierces, Google bloque les logiciels malveillants avec son antivirus Play Protect. Et visiblement, il y a eu du progrès.

Il y a

  

le

 

Par

Le logo d'Android au Mobile World Congress 2019
© presse-citron.net

Le système d’exploitation Android est plus ouvert qu’iOS. Mais pendant longtemps, celui-ci était aussi considéré comme étant moins sécurisé. C’est probablement en partie pour améliorer sa réputation qu’en 2017, Google a lancé le programme Play Protect afin de protéger les smartphones Android contre les malwares, tout en conservant cet aspect ouvert de son système d’exploitation (contrairement à iOS, Android vous permet d’installer des applications provenant de boutiques tierces ou même des fichiers .apk).

Et cette semaine, Google partage quelques données sur cette sorte d’antivirus qui rend le système d’exploitation plus sûr pour les utilisateurs.

Google progresse dans sa lutte contre les menaces sur Android

Dans son billet de blog, nous apprenons qu’en 2019, Play Protect a permis aux utilisateurs d’Android d’éviter le téléchargement de 1,9 milliard d’installations de logiciels malveillants provenant de sources autres que le Play Store.

« Google Play Protect analyse quotidiennement plus de 100 milliards d’applications, fournissant aux utilisateurs des informations sur les problèmes de sécurité potentiels et les actions qu’ils peuvent entreprendre pour assurer la sécurité de leurs appareils », explique Andrew Ahn, Product Manager, Google Play + Android App Safety.

Et visiblement, Google est aussi devenu moins permissif lors de la validation des applications qui peuvent intégrer le Play Store. Et grâce à cette amélioration de son processus de validation, Google aurait bloqué plus de 790 000 applications qui violaient le règlement de la boutique avant même que celles-ci puissent être proposées aux utilisateurs.

Mais bien entendu, des améliorations sont encore possibles puisque même avec ces renforcements des contrôles et la mise en place du service Play Protect, des apps parviennent tout de même à passer entre les mailles du filet. Assez régulièrement, des chercheurs découvrent encore des groupes d’applications, disponibles sur la boutique, qui peuvent représenter une menace pour la vie privée ou pour la sécurité des données des utilisateurs.

Mais la bonne nouvelle, c’est que Google semble déterminé à renforcer de manière continue la sécurité de son écosystème. « Les mauvais acteurs opposés continueront à concevoir de nouvelles façons d’échapper à nos systèmes de détection et de mettre les utilisateurs en danger pour leurs propres gains. Notre engagement à créer la plateforme d’applications la plus sûre et la plus utile au monde se poursuivra en 2020 », assure Andrew Ahn.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests