Google veut nous aider à mesurer notre consommation d’électricité

« Imaginez à quel point il serait difficile de tenir son budget dans un magasin n’affichant aucun prix. C’est pourtant à peu près la façon dont nous achetons notre électricité aujourd’hui. » Le bon sens de Google nous fait prendre conscience d’une réalité qui existe depuis que l’électricité existe : nous sommes dans un épais brouillard quant

« Imaginez à quel point il serait difficile de tenir son budget dans un magasin n’affichant aucun prix. C’est pourtant à peu près la façon dont nous achetons notre électricité aujourd’hui. »

Le bon sens de Google nous fait prendre conscience d’une réalité qui existe depuis que l’électricité existe : nous sommes dans un épais brouillard quant à notre consommation, et ce n’est pas la facture EDF qui nous aide vraiment à y voir plus clair, d’autant qu’elle arrive après, qui plus est si vous êtes mensualisé.

L’initiative fera probablement hurler ceux qui fustigent déjà  l’omnipotence de Google : l’entreprise californienne travaille sur un projet nommé PowerMeter, qui nous permettra à terme de pouvoir consulter en temps réel sur l’écran de notre PC notre consommation d’électricité poste par poste.

Pour cela Google compte sur un réseau de « smart meters », des indicateurs de consommation déjà installés dans 40 millions de foyers à travers le monde, chiffre qui devrait atteindre 100 millions dans les prochaines années.

Le projet est encore à un stade expérimental et sera disponible sous la forme d’un widget à installer dans iGoogle.

Via Google Blog


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. Sympa comme initiative mais ce serait bien d’avoir une vision de la consommation pour chaque source de la maison pour après faire des concessions par exemple. Parce que je ne pense pas que le PC soit la principale source de consommation, quoi que pour certains …

  2. Hum, dans la mesure où les nouveaux fournisseurs alternatifs, par un souci de se démarquer du fournisseur historique, fournissent des « box » permettant de voir sa consommation en temps réel (pour l’instant l’ensemble de la conso, on peut imaginer que le détail par poste peut suivre par la suite), je ne vois pas, pour le moment, la pertinence de ce projet.

  3. Pas mal comme initiative Green IT de la part de Google. Mais ça sert à quoi de donner la consommation de son PC ? A éveiller les consciences peut-être… Une vraie démarche Green IT, ça serait d’aider à consommer moins avec son PC (et le reste) et faire de véritables économies sur sa facture, non ?

  4. Eric

    Il ne s’agit pas de donner la consommation de son PC, mais de pouvoir consulter en temps réel sur l’écran de notre PC notre consommation d’électricité poste par poste.
    Quand je dis poste par poste c’est au sens appareil par appareil (tv, radio, chaudière, lumière etc)
    Vous n’êtes pas bien réveillés ce matin 🙂

  5. C’est quoi l’idée ? Surfer sur la vague du « vivons mieux, consommons moins, polluons moins » ?

    Non parce que c’est bien jolie mais de la part de Google c’est quand même un peu risible : quand on sait ce que coûte en énergie l’utilisation de leur moteur de recherche.
    « Deux requêtes sur Google consommeraient autant de carbone qu’une tasse de thé »

  6. Depuis longtemps tous les acteurs de la domotique rêvent de fournir cette info sur l’écran de la TV, un écran tactile ou autre. Mais le principale soucis est bien d’avoir des appareils électriques capables d’être bavard sur un protocole commun. Donc les prochains produits de Google sont : une cafetière, un réfrigérateur, une lampe de chevet, etc.
    En même temps cela va être pratique, moi qui cherche toujours mes chaussettes et mes clés, bientôt le moteur de recherche de Google me dira où sont les objets dans ma maison ! 😉

  7. J’ai cru comprendre que le président américain souhaitait que 40 millions de « smart meters » soient installés dans les foyers du pays, mais je ne savais pas que le monde en comptait déjà autant.

    Personnellement, je n’en ai pas… D’ailleurs, je ne suis pas certain de savoir ce dont il s’agit exactement.

    Quelqu’un sait ce qu’est un smart meter ?

  8. Pingback: Google, futur éco-accompagnant de votre quotidien ? | Et-demain.com

  9. Pingback: ASLN. Aujourd’hui Sur Le Net

  10. Bonjour,

    Moi je trouve l’idée plutôt intéressante!
    Il s’agit de brancher une pince ampèremétrique sur la phase au niveau du compteur, un émetteur transmet en WiFi à votre PC les infos de courant en temps réel et de là on peut tout calculer : toutes les consommations de la maison, et donc toutes les économies qu’on peut faire en évitant les gaspillages.
    Quand le PC est éteint, l’émetteur, qui est aussi un mini PC avec mémoire, enregistre toutes les infos qui seront ensuite traitées par le PC, une fois rallumé, pour donner des tableaux, des courbes, … et les axes de progrès pour faire des économies de kWh,de sous et de CO2. Dommage que ce type de produit ne soit pas (plus) développé en Europe (à ma connaissance en tout cas).

  11. En France il existe une solution qui permet à la fois de suivre sa consommation énergétique globale et par appareil et de piloter son foyer à distance. Ce service ne nécessitera pas l’installation préalable d’un compteur intelligent. Lancement prochain sur http://www.ijenko.com

  12. @ Eric
    vous avez raison, le système actuel de facturation et de suivi de consommation ne nous aide pas du tout à connaître et à réduire notre consommation d’électricité… Pourtant, maîtriser notre consommation d’énergie correspond à un réel besoin car à l’heure actuelle les ressources énergétiques ne sont pas illimitées. Dans ce contexte, il est important de savoir que la consommation d’électricité domestique augmente sans cesse en France, elle a presque doublé en 20 ans !

    @Jacques-Yves
    Des produits ayant un objectif similaire sont conçus en Europe. C’est notamment le cas du produit développé par notre société :
    http://www.ecowizz.net
    Le solution que nous proposons permet à chacun de suivre la consommation d’électricité de ses appareils électriques via une interface web mais également d’agir concrètement pour la réduire (suppression automatique des veilles…).

Répondre