Google veut un stylet universel pour tous les appareils

L’USI encourage l’adoption d’un standard qui rend les stylets compatibles à travers tous les appareils. Et Google vient de rejoindre ce groupe.

Google s’investit de plus en plus dans le matériel, alors qu’auparavant, il se contentait de proposer une plateforme aux constructeurs. Et aujourd’hui, il s’intéresse également aux stylets.

En effet, la firme de Mountain View vient de rejoindre l’Universal Stylus Initiative. Ce groupe d’entreprises, qui inclut déjà des sociétés comme Lenovo, Dell, LG ou Intel, développe et encourage l’adoption d’un standard qui rendrait les stylets universels.

Alors qu’aujourd’hui, les stylets d’un constructeur (comme Samsung ou Apple) ne sont généralement compatibles qu’avec les appareils de celui-ci, l’USI veut qu’un même stylet soit compatible avec tous les appareils.

La technologie développée par ce groupe a également d’autres avantage. Grâce à son système de communication à deux sens (le stylet envoie des informations vers l’appareil, mais l’inverse est également possible), les stylets USI pourraient avoir de meilleures performances et seraient moins sensibles aux interférences. D’autre part, ceux-ci peuvent conserver des informations de préférence (comme le style ou la couleur) qui sont utilisées à travers différents appareils.

En embarquant Google, qui devient promoteur, l’USI se trouve un puissant allier et prend du poids

Et si la firme de Mountain View n’évoque pas les raisons qu’il l’ont poussé à rejoindre l’USI, on peut déjà imaginer comment la société pourrait utiliser ce standard pour que ses smartphones Pixel ainsi que ses ordinateurs sous Chrome OS fonctionnent avec des stylets universels.

L’entrée de Google dans l’USI est annoncée alors que très récemment, la firme de Mountain View a également finalisé son deal avec HTC. La société américaine a racheté une partie de ce constructeur taïwanais afin d’embarquer 2000 ingénieurs. Ce personnel a déjà travaillé avec Google dans le développement de sa gamme Pixel et permet à la firme d’être mieux armée pour faire face à ses concurrents dans le marché des smartphones hauts de gamme.

(Source)


Répondre