Google veut vous aider à compléter votre liste de personnes à suivre sur Twitter

Êtes-vous plutôt suiveur ou suivi ? Si vous êtes du genre à rechercher avidement de nouveaux profils à suivre sur Twitter, Google s’est penché sur la question pour vous et propose un nouveau service dans ses Labs : Follow Finder by Google. A partir de votre pseudo Twitter, Google analyse votre graphe social (votre présence

Êtes-vous plutôt suiveur ou suivi ? Si vous êtes du genre à rechercher avidement de nouveaux profils à suivre sur Twitter, Google s’est penché sur la question pour vous et propose un nouveau service dans ses Labs : Follow Finder by Google.

gg_follow

A partir de votre pseudo Twitter, Google analyse votre graphe social (votre présence sur l’ensemble des réseaux et les personnes avec qui vous interagissez), fait ses petits calculs et vous propose deux listes : la liste des gens qui sont suivis par les utilisateurs qui suivent aussi les mêmes personnes que vous, et ceux qui ont une liste de suiveurs à peu près similaire à la vôtre.

Je n’ai pas étudié les profils qui me sont proposés à la loupe pour voir si ces suggestions sont pertinentes ni calculé le pourcentage de faux positifs (les gens qui me sont suggérés et que je suis déjà) mais il me semble qu’il y en a quelques-uns, ce qui me fait dire que Google devrait ajouter une donnée à l’algorithme de ce service : l’exclusion des personnes que l’on suit déjà des listes proposées.

Autre constat étonnant : dans mon cas, les listes proposées ont une forte coloration politique et médias. Entre nk_m (que je suis déjà), Laurent Wauquiez, Benoît Hamon, Le Monde, Cyberpress, Europe Ecologie et 20 minutes, je suis servi en grandes gueules et petits papiers. Pourquoi pas après tout ?

Un service perfectible donc. Mais c’est ce qu’il y a de bien quand vous avez mis au point l’algorithme de recherche le plus puissant du monde : vous pouvez ensuite l’exploiter, l’adapter et l’appliquer à toutes les sauces. C’est probablement ce que les fondateurs de Google avaient compris bien avant tout le monde.

(à propos d’abonnés, mon profil @pressecitron vient de dépasser les 40.000 followers, ce qui doit le placer me semble-t-il parmi les 5 comptes francophones les plus suivis)


21 commentaires

  1. Idem pour moi, beaucoup de politique et de journaux …
    Simple coïncidence ou problème de leur algo ?

    En tout cas c’est vrai que j’utilise déjà beaucoup twitter pour lire les infos.

  2. Pas vraiment au point ..
    Il me propose de suivre Gonzague.
    Alors que je n’aime pas du tout Apple et son blog je_suis_le_plus_beau_et_j_m_les_mac

  3. la liste des « Tweeps you might like » est assez pertinente pour moi, par contre celle des « Tweeps with similar followers » ne me donne que des gens que je follow déjà

  4. Sur mon compte twitter j’ai des listes que je consulte rarement. L’outil Google me fait des retours principalement sur ses listes. Dommage que l’on puisse pas les exclurent de la recherche, les résultats ne sont pour ma part pas très pertinent.

  5. je crois que google analyse les twit indexé et que te propose donc des twitters avec mots clés similaire sans accéder à twitter pour saviur si tu follow ou pas. ceci dit encore une fois l’analyse du single mot est une betise car si je pas mon temp sur twitter à dire Apple est une daube google ne comprenne pas la différence et me propose de twitters pro-apple. il faudrait analyser le sens du tweet. peut être que wikio avec leurs documentalistes, sinequa, les thesaurus etc se pencheront dessous?

    sent from iPhone pardon pour les fautes :-p

  6. Chouette article. Est-ce que tu aurais encore le lien de se service pour gagner des followers dont tu avais parlé à une époque ?

    Merci.

  7. « à propos d’abonnés, mon profil @pressecitron vient de dépasser les 40.000 followers, ce qui doit le placer me semble-t-il parmi les 5 comptes francophones les plus suivis »
    Le nombre de followers indiqué est une borne inférieure. Il y a tous ceux qui te suivent via l’API (en balayant simplement les timeline des comptes en vrac).

    db

  8. En fait Google indique déjà qui sont les gens qui tu suis déjà à condition que tu ai connecté l’outil google à ton compte twitter ( en folowant quelqu’un à partir de la page google par exemple ).

    Apres avoir fait ça le bouton bleu « Follow @pressecitron on Twitter » devient gris avec marqué « You’re following @pressecitron » une fois identifié.

Répondre