Google+ : vos vrais noms ou rien !

C’est déjà l’heure du ménage chez Google+. Effectivement, ces dernières heures, de nombreux comptes ont été désactivés… La raison ? Des utilisateurs se cacheraient derrière des pseudonymes au lieu d’utiliser leurs vrais noms et le moins que l’on puisse dire c’est que cela ne plait visiblement pas au géant du web qui n’a guère tardé pour agir.

C’est déjà l’heure du ménage chez Google+. Effectivement, ces dernières heures, de nombreux comptes ont été désactivés… La raison ? Des utilisateurs se cacheraient derrière des pseudonymes au lieu d’utiliser leurs vrais noms et le moins que l’on puisse dire c’est que cela ne plait visiblement pas au géant du web qui n’a guère tardé pour agir.

google plus

En agissant de la sorte, Google se démarque clairement de ses deux principaux concurrents, en l’occurrence Facebook et Twitter, sur lesquels il est tout à fait possible – pour chacun d’entre nous – de créer un ou de multiples comptes en y renseignant de fausses coordonnées dans le but d’usurper l’identité de n’importe qui (pour je ne sais quelle raison d’ailleurs)… Ainsi, il est donc possible de trouver, sur Facebook, plusieurs centaines de Justin Bieber ou de Lady Gaga. Mais heureusement, les célébrités communiquant avec leurs fans le font généralement grâce à une « fan page » officielle qu’il est possible de suivre ou de ne plus suivre à l’aide du bouton « j’aime ».

Concernant Google+, même s’il est certain qu’une telle mesure ne pourra que freiner les créations de spams et de faux profils, il reste tout à fait légitime de penser qu’en agissant ainsi, la firme californienne cherche aussi à créer une base de donnée réelle qu’elle pourra bien mieux revendre aux publicitaires qu’une simple base principalement constituée de pseudonymes et d’adresses e-mails.

Une prise en charge des pseudonymes à venir

Vic Gundotra, vice président du social chez Google, a reconnu que des erreurs ont été commises avec les premières suspensions de comptes. Pour y remédier, une prise en charge des pseudonymes serait actuellement à l’étude et devrait prochainement voir le jour. Cette prise en charge permettrait alors aux utilisateurs de choisir le pseudonyme de leur choix, mais pas de se cacher derrière celui-ci.

En attendant, s’il y a des victimes de ces suspensions de comptes parmi vous, sachez qu’un formulaire spécialement dédié (mais non officiel), à récemment vu le jour… N’hésitez donc pas à remplir ce dernier. Attention : ce formulaire a été créé par son auteur dans l’unique but d’obtenir des statistiques liées à ces suspensions, mais ne vous permettra en aucun cas de récupérer votre compte Google+.


Nos dernières vidéos

53 commentaires

  1. Pas tout a fait vrai.
    Google a d’abord suspendu mon compte car j’avais mis un chiffre dans mon nom.

    J’ai ensuite soumis un changement, et juste mis la lettre D comme nom de famille. Apres 2 semaines de revision, mon profil a ete valide et reactive…

    L’anonymat peut donc etre conserve sur G+

  2. Romy Saverys on

    Très bonne idée ! Ça évitera le chaos des Geek et Geekette de 14 ans et leur délire Bieberien ou Gagatoeste.

  3. Alors théoriquement les pseudonymes sont également interdits sur Facebook, ainsi que les doubles comptes.

    Le seule différente c’est qu’à Palo Alto ils ont attendu cette année pour sévir et que du coup les suppressions de compte ont été plus massives.

    On a également vu au printemps des fan pages bloquées car des admins avaient créé un faux compte pour administrer la page plutôt que de le faire avec leur vrai compte Facebook.

  4. @thierry si ils procèdent comme Facebook c’est un robot qui scan les compte et juge si le nom est vrai ou nom (parfois il y a des surprises si tu as un nom un peu exotique)

  5. Encore une fois, GG nous montre que c’est lui qui fait la loi.

    Avec cette idée de ne mettre que les vrais noms, GG veut se montrer sérieux et attaque de front aussi les réseaux type linkedin.

    Mais comment GG va donc dissocier les pseudos des vrais noms?
    J’ai un nom très long que je raccourcisse, est ce que GG supprimera mon compte ?

  6. Ce qui est génial, c’est que si Facebook suspendait des comptes pour cette raison, tout le monde crierait au scandale. Là, c’est bon, c’est Google !!!

    Pour ma part, je suis photographe avec un nom d’artiste, du coup, c’est assez pénible et mon compte peux sauter à tout moment.

    De même, Lady Gaga n’est pas son vrai nom, elle n’aurait donc pas dû pouvoir créer un vrai compte chez Google.
    Pour utiliser un pseudo chez Google, il faut donc d’abord être connu. Ridicule.

  7. Pingback: Google+ : vos vrais noms ou rien ! « Le fil d'infos résumé par la CFTC des Hôpitaux de Strasbourg

  8. @Thierry : à mon avis, ils ont une base de donnée des prénoms qui existent et ils peuvent donc filtrer les utilisateurs à la volée.

    Une intervention manuelle prendrait des mois…

  9. J’utilise aussi la première lettre de mon nom et je n’ai pas eu de souci (pour le moment). Ce qui est certain, c’est que de nombreux utilisateurs vont se détourner de G+ à cause de cela. Perso, je suis pas ultra fan d’afficher mon nom et prénom comme ça…

  10. Lady Gaga peut s’offrir un compte sur Google+. En effet seul les personnalités peuvent « mentir » sur leur identité en fournissant leur nom de scène par exemple…

  11. Si je comprend l’utilité d’une telle démarche pour éviter le spam account je pense quand même que google devrait être prudent car beaucoup de gens utilisent des pseudo tout en respectant les règles de déontologies.

  12. Personnellement le service Google+ n’est pas pour moi!
    Comme dit dans l’article, l’intérêt est d’avoir une base de donnée réelle et concrète sur ses utilisateurs. Tout ça en vu de les revendre à des publicitaires…
    Donc d’un côté Google nous obligerait à donner notre vraie identité et de l’autre elle revendrait tout ce qui nous concerne!
    En bref, je ne suis vraiment pas fan de ce service à moins que Google palie à ce problème capital!
    Reste donc à voir ce qu’ils vont changer dans les semaines et mois à venir! 😉

  13. Il serait judicieux de préciser que le lien pour notifier que le compte a été effacé n’est pas du tout officiel. Il ne sert pas officiellement à récupérer son compte mais à évaluer le nombre de compte effacés.

  14. J’ai créé un profil Etre Heureux, et pour l’instant mon profil est toujours actif ^^
    on verra…
    après un peu d’utilisation de Google+ je pense que dans sa conception Google a pensé aux bloggers et aux entreprises, et à un côté plus pro mais moins léger que facebook

  15. C’est plutot intelligent, mais la manière de faire est critiquable, ils auraient du prévenir dés le début que les pseudos étaient interdits. Ne savaient-ils pas que des millions de gens ont des pseudos sur le web, et que beaucoup de gens ont plusieurs comptes sur Twitter ou Facebook ?

  16. Je pense que cette vague de suppression est aussi lié avec la suppression des profils dit « pro ».
    Je pencherais plus pour une suppression massive des comptes n’ayant pas les champs nom et prénom de renseignés.
    Critère un peut simpliste pour savoir si c’est une personne physique ou une entreprise derrière le compte.

  17. Je vois principalement du bon dans cette démarche… Au moins on se retrouve pas envahis de gamins avec des pseudos, noms et caractères illisibles. Cela montre bien que Google veut un service tout à fait « propre » contrairement à Facebook qui laisse tout et n’importe-quoi s’inscrire sur leur site.
    Maintenant, pour ceux qui râlent que l’on ne peut pas faire sa propre page avec son pseudo à moins d’être mondialement connu, attendez avant de l’ouvrir. De grands changements sont à prévoir sur Google+ et ils vont sûrement prendre en compte ce problème. Ce service est tout nouveau rappelons-le.
    Pour ce qui est de la redistribution de nos contacts à des publicitaires, rien n’est sûr pour le moment. Comme déjà dit nous pouvons penser que cela arrivera… Mais personnellement, je pense qu’il y a déjà assez de bases de données sur le net et je ne vois pas en quoi avoir de vraies identités changera les manières de prospecter. Avec les réseaux sociaux, les publicitaires savent déjà ce que l’on aime et comment on se comporte…
    Ces firmes internet se font de l’argent sur notre dos, d’accord, Google considère sûrement qu’ils ont leur part de marché à prendre dessus, mais la base de ce problème relève plus du système capitaliste que de Google eux-même.

  18. En même temps, lorsqu’on veut rester anonyme je ne vois pas l’intérêt d’utiliser un réseau social…

  19. Personnellement je n’ai rien contre Google mais obliger des gens à mettre leurs vrai nom et prénom, il faut arrêter…

  20. Sur le principe je trouve que c’est une excellente choses mais j’ai du mal à voir comment cela va être possible dans la durée sans un énorme travail de modération qui sera d’autant plus difficile que Google ne demande rien qui permet de certifier l’identité des gens.
    Donc ça se résumerait juste à tenir une liste de VIP (et encore, les homonymes existent !) et à shooter les nom trop fantaisistes pour être vrai (et là encore, comment savoir si c’est un fake ou un nom répandu au Tuvalu) ?
    Bref je suis hyper curieux de voir comment il vont réussir ce challenge

  21. Aussitôt né Google+ se veut de révolutionner le monde des réseaux sociaux c’est-à-dire en poussant les nombreux internautes à donner leur vraie identité et ce qui n’est pas le cas sur certains réseaux. C’est une bonne chose car on saura qui est qui et cela aidera tout le monde à être en sécurité.

  22. C’est du grand n’importe quoi google en ce moment! Fini l’innovation, on se met à copier son concurrent alors que ce n’est pas du tout son métier…
    Lorsque le le leader est obliger de suivre les autres, il y a un problème dans la machine.
    Je pense que Google fait fausse route avec son réseau social et que ce sera un flop retentissant

  23. Pingback: Google+ : vos vrais noms ou rien ! | Freewares | Scoop.it

  24. winston smith on

    Dans quelques annees, à côté de toutes ces entreprises soucieuses de vérité et de moralité – et donc de la surveillance qui va avec ( c’est pour lutter contre les pirates…) – et de CGU n’engageant que les utilisateurs, et qui n’en doutons pas ils imposeront comme force de loi ( si tu veux discuter avec tes voisins, identifie-toi d’abord avec ton compte googbook -c’est pour lutter contre les usurpations d’identité… ), l’Allemagne de l’est nous semblera un doux souvenir !
    W.S

  25. Disons surtout que si tout les comptes anonymes de FB ou Tweeter était supprimé cela ferait un beau coup de tri et éviterait d’avoir à se vanter sur tous les toits XXX millions d’utilisateurs, mais plutôt X millions de personnes réelles derrière chaque profil…
    Et pour ceux qui ne voient en google qu’une machine à vendre vos profils… euh… on en est à combien de changement de CG chez FB ? Toujours à l’avantage de FB et au détriment de votre vie privée… Ces sociétés sont toutes dans le même bateau : avoir des infos sur vous pour les revendre, arrêtez de vous leurrer un peu…
    Si vous vous inscrivez, vous en connaissez les conséquences, donc choisissez simplement l’offre qui en diffusera le moins possible à n’importe qui (FB est mal placé de ce côté là).
    Personnellement, je n’adhère à aucun comme cela je suis tranquille.
    Je verrais bien sur des réseaux sociaux plus orientés pro des profils fictifs, où serait l’intérêt franchement ?
    Chez G+ ils appliquent leurs règles c’est bien, que FB applique déjà sa restriction sur les moins de 13ans et quelques autres…
    Et arrêtez cette habitude typique de toujours dénigrer quelque chose de nouveau… cela me rappelle il y a quelques années l’arrivée de Facebook, de Gmail, des mondes virtuels, … au secours, tout le monde à crier aux loups, au diable… et tout le monde après quelques temps à changer son fusil d’épaule pour défendre becs et ongles…
    Je me marre, je me marre…

  26. Ça ne devrait pas durer très longtemps, vu le temps qu’il faudra pour modérer tout ça, je pense qu’ils baisseront assez rapidement les bras.
    Je reste assez curieux de voir le résultat, Google+ reste quand même plus « pro ».

    De plus, s’il demande une copie de chaque carte d’identité… ils sont loin d’avoir finis.

  27. J’avais fait une page google + pour mon site web comme je le fais sur facebook et la sanction est en effet tombée… Ma page a été suspendue…

  28. Depuis trois semaines et sans attendre les mesures de plus en plus restrictives et autoritaires des géants du web (il y a plus de 20 ans cela n’existait pas ), les deux utilisateurs d’internet chez moi ont résiliés tout compte chez Google.

  29. A priori cela prouve que le service se veut radicalement différent de celui de Fb.

    Si j’ai bien tout suivi c’est une version BETA, et dans ce cas les utilisateurs en acceptent les règles du jeu.

    Il faudra voir dans le temps si ce concept est accepté par le plus grand nombre.

  30. En même temps je ne comprends pas bien l’intérêt pour quelqu’un qui n’a pas de mauvaises intentions de vouloir être anonyme sur un réseau social…

  31. Et bien on peut dire qu’ils m’ont oublié dans ce cas, j’ai toujours mon compte google + et pourtant j’utilise un pseudonyme 🙂

  32. Pingback: L'essentiel 2.0 (26 juillet) | News-Community

  33. Et comment cela se passe-t-il pour ceux qui ont le même nom et prénom cela arrive très très souvent peut-être pas pour l’instant car c’est sur invite et qu’il y a pas tant de monde que cela (par rapport à la population mondiale s’entend).

  34. C’est marrant ces gens avec un pseudo (fichier adresse, et_alors, Jeu, etc.) qui commentent en disant « Oui, luttons contre cet anonymat qui ne profite qu’aux spameurs et aux personnes mal intentionnées ».

  35. @Fennec > oui j’ai un pseudo, et oui je suis pour une certaine forme d’anonymat, et oui je ne suis pas membre de ce genre de « réseaux sociaux »… si tu me lis ou relis correctement, je précise juste qu’il existe des règles et des conséquences à s’inscrire à ces services, et que ce n’est pas la peine de râler après parce que l’on s’est s’inscrit s’en suivre les règles ou en supporter les conséquences, juste parce que l’on veut profiter du système mais ne pas le subir…
    En transposant, j’achète une voiture italienne, je sais que la vitesse en France sur autoroute est limitée à 130km/h et qu’il y a des conséquences à rouler plus vite… m’en fiche, je roule à 250km/h, m’a voiture me l’autorise largement et je suis le roi de la route… je me fait choper, et je râle en disant « c’est pas juste », j’avais la possibilité de le faire donc je le fais, et que les règlements et les conséquences c’est pour les autres que je les connais mais que voilà moi je suis (me crois) au-dessus…

  36. Bonsoir,

    C’est surtout pour nous fliker et nous suivre à la trace que GG exige les vrais prénoms et noms.cette intrusion dans la vie privée deviens de plus en plus lourde.il refilerons certainement nos données au département d’état américain

    les libertés sur internet sont en train de fondre comme neige au soleil. google+ ce sera sans moi

  37. Google ne va pas au bout de sa demarche et c’est tres regrettable. Le principe de cercle est le B A BA des relations sociales (il faut attendre google+ pour qu’un reseaux social daigne sortir cette fonction)
    La logique de « Cercle » est simple : je ne partage pas les memes choses avec mes differentes relations (familles, amis, collegues, pote du PMU, adminsitration fiscale, gamers …)
    De meme, et par consequent, mon identite n’est pas la meme dans ces differents cercles :
    Jean Paul, JP, Mr Jean-Paul Eric Dupont, Predator , fiston, papa, frero …

    Alors pourquoi limiter son identite au seul nom et prenom ?

    Mon conseil : imposez le prenom et nom, ok mais laissez nous ajouter ce qu’on veut pour chaque groupe (et comme ca tout le monde est content)

  38. Quelle excellente nouvelle ! Je crois qu’ils vont pas tarder à me désactiver mon compte alors :/
    A dire que je commence à peine à m’habituer à ce Google+ !

  39. De toute façon, trouver les vrais noms de célébrités oet même de simples internautes est possible pour un quidam un peu fouineur :
    http://in.the.slyp.free.fr/vrainom/vrainom.php3

    Alors pour une multinationale comme Google, c’est un jeu d’enfant.
    Et comme en plus les fournisseurs d’accès internet, les agences intérim, et même certains services publics revendent vos noms, numéros de téléphones et adresse emails…

  40. Pingback: Google se sépare définitivement de Buzz « L'Info Autrement cftc hus

  41. Pingback: Google+ ajoute les pseudos

Send this to a friend