Suivez-nous

Sciences

Hera, une navette autonome pour bloquer les astéroïdes ?

L’ESA travaille sur le projet Hera, une navette qui sera à terme capable de dévier un astéroïde dangereux ou à minima de pouvoir l’analyser. De quoi nous éviter l’apocalypse ?

Il y a

  

le

 
Les astronomes s'entraînent face à la perspective d'un astéroïde géant
© DR

La menace des astéroïdes

Cela fait déjà un certain temps que les autorités internationales, NASA en tête, réfléchissent à des solutions dans le cas d’un astéroïde menaçant la Terre. Une problématique largement couverte par le cinéma mais qui intéresse aussi grandement les astronomes qui s’entraînent régulièrement. L’option qui revient le plus souvent sur la table est celle de dévier l’objet spatial bien sûr.

L’agence spatiale européenne (ESA) travaille aussi sur ces problématiques. Leur principal espoir se nomme Hera. Ils sont en train de finir de le concevoir et de préparer sa première mission, qui devrait être les astéroïdes Didymos. La mission sera présentée aux ministres européens au mois de novembre. Mais il n’y aura pas d’être humain à bord de cet engin. Pas non plus de pilote sur Terre. Non, l’objectif est que la machine soit autonome, comme une voiture de Waymo ou Uber sur les routes américaines.

Si vous pensez que les voitures autonomes sont le futur sur Terre alors Hera est un pionnier pour l’autonomie dans l’espace profond

détaille Paolo Martino, l’ingénieur en chef du projet.

Hera, un engin manuel et autonome

Sur le papier, la navette pourra être contrôlée manuellement depuis la Terre. On parle tout de même d’un prototype pour l’instant. Mais à terme, l’objectif est bien d’en faire un engin qui soit totalement autonome. L’engin pourra recueillir des données sur les objets proches avec des capteurs, créant ainsi une modélisation de son environnement. L’appareil devrait pouvoir se rapprocher à 250 mètres des astéroïdes. Une goutte d’eau donc…

L’objectif d’Hera sera à terme de pouvoir dévier un astéroïde ou à minima de pouvoir analyser sa structure et sa composition pour ensuite prévoir les conséquences éventuelles d’un impact sur Terre. Potentiellement, Hera pourrait aussi se sacrifier en fonçant sur un astéroïde pour en dévier la trajectoire. .

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests