Suivez-nous

Internet

Pourquoi Huawei et sa directrice poursuivent en justice le Canada ?

Alors que le Canada a lancé la procédure d’extradition de la directrice financière de Huawei vers les États-Unis, celle-ci et le groupe ont annoncé qu’ils poursuivaient en justice les autorités canadiennes. Retour sur cette affaire.

Il y a

  

le

 
Huawei 5G
© Presse-citron

Décidément, l’affaire Huawei qui oppose les États-Unis et la Chine semble encore loin d’être terminée. Pour rappel, la directrice financière du groupe et fille du fondateur, Meng Wanzhou, a été arrêtée au Canada en décembre dernier sur demande des États-Unis. Si le constructeur chinois a déclaré qu’il faisait confiance au pays pour régler cette affaire, Pékin s’est montré plus ferme, ce qui n’a pas aidé les deux territoires à apaiser leurs relations actuelles. De la même façon, cela a provoqué une importante crise diplomatique entre le Canada et Pékin.

Pour rappel, Meng Wanzhou a été arrêtée, car les USA accusent celle-ci, ainsi que Huawei, d’avoir violé les sanctions américaines à l’égard de l’Iran en continuant de collaborer avec ce dernier.

La directrice financière de Huawei et le constructeur poursuivent en justice le Canada

Par la suite, la directrice financière de Huawei a été libérée sous caution après qu’elle se soit acquittée de la somme de 10 millions de dollars canadiens. De la même façon, elle a accepté le port d’un bracelet électronique, la confiscation de ses passeports ainsi que la présence d’une escorte policière.

Par conséquent, le Canada a débuté la procédure d’extradition, ce qui pourrait mener au transfert de la directrice financière de Huawei vers les États-Unis. Difficile de savoir combien de temps une telle procédure prendra, mais il est certain que l’initiative aura des conséquences sur les relations des trois pays et sur le futur de la firme. La Chine a déclaré par le biais de Lu Kang, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères : « Il s’agit d’un incident politique grave », mettant aussi en avant « le fort mécontentement et la ferme opposition » de Pékin.

Pour sa part, la directrice financière de Huawei a annoncé qu’elle poursuivait en justice les autorités canadiennes. Selon Meng Wanzhou, le pays a commis des « violations graves de ses droits constitutionnels », ce qui la pousse à demander des dommages et intérêts. Quant à Huawei, le groupe se sent injustement visé par les États-Unis, qui ont déposé plainte contre la société il y a quelques semaines. La plainte de ce dernier concerne le fait que ses équipements ne puissent pas être utilisés par les agences fédérales américaines alors qu’il n’y a pas de preuve d’espionnage à ce jour.

La cadre de Huawei devra comparaître mercredi prochain devant un juge de Vancouver afin de « confirmer qu’un arrêté introductif d’instance a été délivré et prévoir une date pour l’audience en matière d’extradition ».

Source

Huawei

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests