Suivez-nous

Auto-Moto

Il parcourt 18 000 kilomètres au volant d’une Porsche Taycan pour aller voir sa mère avant le blocus

Cet Américain s’est offert un roadtrip zéro émission de luxe pour aller voir sa mère juste avant que la crise du coronavirus ne frappe les États-Unis et le Canada.

Il y a

  

le

 

Par

Porsche Taycan roadtrip USA Canada
© Insideevs

Une petite histoire « feel good » en ces temps d’apocalypse virale ne peut pas faire de mal à notre moral. D’autant qu’elle permet de voir du pays, ce qui est devenu plutôt rare ces dernières semaines.

Un américain du Maine qui venait de recevoir l’une des premières Porsche Taycan Turbo livrées au monde a aussi reçu une invitation de sa mère à venir lui rendre visite de l’autre côté du pays, en Californie, à près de 5000 kilomètres de chez lui. N’écoutant que ses sentiments pour sa chère génitrice mais aussi (et surtout ?) pour sa nouvelle monture, et estimant certainement que 5000 kilomètres n’étaient pas suffisants pour réellement apprécier un roadtrip à bord de la voiture électrique de Porsche, Don Louv a donc décidé de s’offrir un tour complet du continent nord-américain, via une boucle allant du nord canadien au sud des USA, en passant par les deux côtes est et ouest.

Un trajet qui a été bouclé en 46 jours, ce qui est loin d’être une performance, mais ce n’était pas le but. L’objectif était de voir s’il était possible en 2020 de parcourir une telle distance sur un territoire aussi vaste et divers en voiture électrique, mais aussi, tout simplement de s’offrir un petit plaisir tout en partageant l’aventure sur les réseaux sociaux en réalisant au passage un vrai test grandeur nature de la voiture. La moyenne journalière de distance parcourue n’est pas folle puisqu’elle s’établit à 384 kilomètres, soit chaque jour pendant un mois et demie l’équivalent de la distance Paris – Nantes.

Porsche Taycan roadtrip USA Canada

Don Louv s’explique dans une déclaration à nos confrères de InsideEVs : « Une personne normale prendrait l’avion. Ou bien elle conduirait son Sprinter Van très confortable et bien équipé. Mais je ne suis pas normal, et je venais de prendre livraison du Taycan. J’adore les voyages en voiture, alors j’ai fait quelques recherches et j’ai découvert qu’avec les nouveaux réseaux de stations de recharge très rapides de Petro-Canada et d’Electrify America, c’était tout à fait possible. Le voyage a alors pris une vie à part, et est devenu un moyen de rendre visite à des dizaines d’amis en cours de route. »

Inutile de préciser qu’il manque une donnée dans son équation : ce genre de voyage n’est pas vraiment à la portée du premier venu, ne serait-ce qu’au regard du prix de la voiture, soit 155 000 euros sans les options…

Entre 346 et 364 kilomètres d’autonomie moyenne selon la température extérieure

Selon lui et les mesures fournies par l’ordinateur de bord et le système de gestion de batterie de la Taycan, l’autonomie moyenne par charge sur l’ensemble du trajet était de 346 kilomètres, incluant les premiers 5 600 kilomètres parcourus par temps très froid et sur de nombreuses routes enneigées. La portée moyenne par des températures supérieures à 10 degrés Celsius s’établissant à 364 km par charge.

Un roadtrip qui a permis de vérifier l’état d’avancement des infrastructures de recharge sur le territoire américain et canadien : « Le réseau de chargeurs pour « tous les autres » (c’est-à-dire les non-Teslas) a démarré lentement, mais il rattrape rapidement son retard. Ce voyage prouve qu’un véhicule électrique non-Tesla peut rouler presque partout aux États-Unis, et d’un océan à l’autre au Canada. Le réseau n’est pas parfait. Il n’est pas toujours fluide. Il faut souvent deux ou trois essais pour lancer une session de recharge. Mais en fin de compte, ça marche toujours. En de rares occasions, vous pouvez avoir besoin de revenir à un chargeur de niveau 2 et d’aller lire un livre. Mais vous finirez par y arriver. Et avec de plus en plus de chargeurs DC Fast en ligne en permanence, cela deviendra de plus en plus facile et fluide ».

Comme le mentionne Louv, les véhicules Tesla peuvent se rendre à peu près partout en Amérique du Nord avec très peu d’inconvénients depuis un certain temps, ce que les VE d’autres constructeurs ne peuvent vraiment pas prétendre. Cependant, les réseaux de recharge, menés par Electrify America, rattrapent rapidement leur retard et auront bientôt une couverture comparable à celle du réseau Tesla.

Si vous avez le temps et le courage de vous taper 1h30 de timelapse sans que cela déclenche chez vous une crise d’épilepsie, voici la vidéo du voyage

Côté confort et fatigue, rien à signaler, Don Louv étant plutôt élogieux sur les qualités de sa voiture : « Les longs voyages en voiture dans une Taycan sont beaucoup plus faciles que je ne l’imaginais. La voiture est suprêmement silencieuse et confortable. Je pourrais facilement conduire 8 ou 10 heures par jour sans problème. Le dernier jour, j’ai conduit (et chargé) pendant 17 heures, couvrant plus de 1000 miles. Si c’était à refaire, je le referais absolument ! ».

D’autres gros rouleurs se sont essayés également à ce genre de voyage, mais en Europe cette fois, d’Oslo à Malaga, avec quelques déconvenues quand il fallu charger la voiture, et même un passage sur le chargeur d’une concession… Jaguar, avec obligation de cacher la Taycan sous une bâche.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

8 Commentaires

8 Commentaires

  1. Didier

    3 avril 2020 at 10 h 20 min

    Bien, une personne qui a du temps ET de l’argent.
    Doit-on rappeler que cette ballade n’est PAS zéro émission ? L’énergie pour produire la voiture, les chargeurs ET déplacer le véhicule a généré du CO2 et autres pollutions.
    C’est un fait qu’il faudrait marquer et dire que polluer moins c’est se déplacer moins, cqfd.

    • Eric

      3 avril 2020 at 15 h 20 min

      J’ai bien pris le soin de préciser « roadtrip zéro émission » et non pas « voiture zéro émission ». Oui son trajet est zéro émission, non la voiture ne l’est pas sur l’ensemble de son cycle de vie. C’est un débat vieux comme la voiture électrique, je pense que tout le monde le sait assez pour ne pas avoir à le répéter à chaque article sur le sujet.

      • mickhammer

        4 avril 2020 at 8 h 35 min

        « roadtrip zéro émission » le jour ou vous nous expliquerez comment produire de l’énergie sans émission nous pourrons accepter ce terme.

        Pour l’instant c’est de la pollution délocalisé

      • kosumo

        6 avril 2020 at 12 h 17 min

        Ca reste très hypocrite de dire un « roadtrip zéro émission ».
        1. L’énergie utilisé émet du CO², peu importe le moyen de production.
        2. Faire rouler une voiture engendre l’utilisation de consommable (pneu,frein,usure de la voiture,…)

        On peut retourner le problème comme on veut mais si on comptabilise pas l’intégralité des coûts CO² en adaptant sa méthode de calcul à son bon vouloir, on peut très bien dire que le même road-trip en mustang V8 5L est zéro émission

  2. Sylvain

    3 avril 2020 at 20 h 42 min

    Il faut être fou pour faire de la route avec une voiture électrique.
    Combien de temps pour chaque recharge ?
    Le grand arnaque pseudo écolo

  3. Sylvain

    3 avril 2020 at 20 h 45 min

    La seule avantage d’une voiture électrique est sanitaire. Ça vous oblige à faire des (longues) pauses tous les 350 km

  4. Bertolotti gilles

    4 avril 2020 at 10 h 14 min

    Une info vraiment intéressante pour Porche et ce privilégié, car pour le commun désargenté des mortels, l’intérêt d’un tel article est a ranger au rayon « puéril » ou « scandaleux ». Les événements dramatiques en cours et le nombre insupportable de morts dûs au coronavirus, imposent, à mon avis, plus de retenue.

  5. Gui

    8 avril 2020 at 13 h 10 min

    Ben dites donc ils ont l’air gais vos lecteurs, on doit s’éclater avec eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests