Intelligence Artificielle : la machine supplante les dermatologues dans la détection de cancers de la peau

Les résultats d’une nouvelle étude menée par un groupe d’experts confirment la supériorité de l’intelligence artificielle sur l’expertise humaine dans la détection de cancers de la peau.

intelligence_artificielle

On connaissait la puissance de l’intelligence artificielle dans la détection et le diagnostic des cancers, mais une nouvelle étude menée par une équipe internationale de chercheurs et publiée dans les colonnes du journal « Annals of Oncology » vient, une nouvelle fois, confirmer cette domination de la Machine sur l’Homme.

Victoire par TKO

Il était question, dans cette étude, de confronter une soixantaine de dermatologues expérimentés et reconnus venant de toute la surface du globe contre un système informatique propulsé par le Machine Learning aussi appelé CNN (Convolutional Neural Network). Alors que l’équipe d’experts a réussi à détecter (en moyenne) 87% de mélanomes et 73 % de lésions non malignes dans l’ensemble des cas, la machine culmine à un taux de succès de 95 %.

A fleur de peau

Le résultat de cette compétition déguisée est certes impressionnant mais n’a rien de surprenant. En effet, la supériorité de la machine computationnelle dans le diagnostic médical a déjà été prouvée à plusieurs reprises. Cette étude sonne, une fois encore, le glas de l’expertise humaine mais annonce aussi notre future dépendance aux systèmes automatisés dits « intelligents ».

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.