Connect with us

Sciences

Une Intelligence Artificielle pour prédire les répliques de séismes

Des chercheurs ont développé une intelligence artificielle permettant de prédire les répliques de secousses des tremblements de terre. Et à l’avenir, le modèle pourrait même prédire directement les tremblement de terre.

Il y a

le

Des chercheurs en intelligence artificielle de Google et de l’Université Harvard ont créé un algorithme capable de prédire l’emplacement des répliques de secousses jusqu’à un an après un tremblement de terre majeur. Le modèle a été formé à partir de 199 séismes majeurs suivis de 130 000 répliques. Résultat, ce modèle s’avère plus efficace et précis que la méthode de prédiction utilisée jusqu’à présent.

La base de données qui a servi à monter le modèle regroupe un ensemble de répliques de secousses dispersées dans un périmètre de 50 km verticalement et 100 km horizontalement autour de chaque épicentre de tremblement de terre. Les données proviennent de grands séismes des dernières décennies, comme le tremblement de terre de Sumatra en 2004, le tremblement de terre de 2011 au Japon, le tremblement de terre de Loma Prieta en 1989 dans la région de la baie de San Francisco et le tremblement de terre de Northridge près de Los Angeles en 1994. Dans le futur, le modèle sera amélioré en tenant compte des tremblements de terre à venir.

> Lire aussi :  L’IA de Google, un futur spécialiste du cancer du sein

Les résultats de ces recherches ont été publiés mercredi 29 août dans la revue Nature. L’étude a été menée par Brendan Meade, professeur de sciences de la terre et des planètes à l’Université Harvard, ainsi que Martin Wattenberg et Fernanda Viégas, chercheurs en machine learning Google. Chose surprenante, aucun sismologue n’a participé à ces recherches.

L’IA bientôt capable de prédire les séismes ?

Le travail de recherche effectué pour développer ce réseau neuronal a permis d’aller plus loin. Les données extraites du réseau neuronal laisse les scientifiques croient qu’il serait possible de trouver quels sont les déclencheurs des séismes. Lors d’un entretien téléphonique accordé à VentureBeat, Meade explique : « Nous pouvions voir ce qui sortait de ce réseau (neuronal) et y donner un sens, et cela nous a permis d’en arriver à des théories physiques différentes sur les causes des tremblements de terre, ce qui nous conduit dans une nouvelle direction, ce qui est très excitant pour nous. »

En revanche, le modèle établi ne tient pas compte des volcans. Autrement dit, l’IA développée est incapable de prédire les tremblements de terre causés par une éruption volcanique. « Nous n’avons utilisé aucun ensemble de données lié aux volcans ou quoi que ce soit de ce genre, de sorte que nous n’avons aucune raison de croire que cela fonctionnerait pour des événements de ce genre« , a dit Meade.

À l’avenir, l’intelligence artificielle devrait permettre de sauver des vies de bien des manières différentes : en remplaçant votre ophtalmo, en détectant les risques de maladie cardiovasculaires, ou encore en dépistant la maladie l’Alzheimer

> Lire aussi :  Cette application détecte si la déprime vous guette

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests