Connect with us

Actualités

L’aérodynamique unique de ce vélo a été modelée par une intelligence artificielle

Une start-up de l’EPFL de Lausanne a conçu une intelligence artificielle permettant de créer un vélo aux caractéristiques aérodynamiques optimales

Il y a

le

On le sait, l’Intelligence Artificielle a des capacités exceptionnelle et se révèle capable de battre l’homme à bien des jeux tels que les échecs ou le jeu de Go.

Une intelligence artificielle physicienne

Si on n’a pas encore eu l’occasion de tester les capacités sportives d’une intelligence artificielle, elle peut aider à battre le record de vitesse d’un cycliste de manière passive : en améliorant l’aérodynamique du vélo au maximum. C’est exactement l’idée qui a germé dans la tête de l’un des chercheurs du laboratoire de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Les ingénieurs ont développé un algorithme de deep learning auquel un apprentissage des lois de la physique à été enseigné dans le but de concevoir vélo le plus aérodynamique du monde.

« Au lieu de calculer des solutions d’équations ou de simuler des particules en mouvement, nos algorithmes prédisent les performances aérodynamiques de l’expérience« , explique Pierre Baqué, diplômé d’un doctorat à l’EPFL. « Ce faisant, nous réduisons le temps d’estimation de la performance d’un nouveau design de plusieurs heures à quelques millisecondes, ce qui nous permet de mettre en œuvre l’optimisation automatique des formes par ordinateur. »

> Lire aussi :  Une IA conçue par Deezer permet d'associer des chansons à une ambiance

La technologie a été développée par la start-up Neural Concept afiliée à l’EPFL, dont Pierre Baqué est le fondateur. Ces recherches vont mener à la fabrication du carénage aérodynamique du vélo qui sera utilisé par l’équipe française au World Human Powered Speed Challenge, un concours de vitesse annuel qui se tiendra dans le Nevada en septembre 2018. La forme finale du vélo ne diffère pas vraiment de ce que l’on a l’habitude de voir dans ce genre de challenge puisqu’elle s’apparente à une balle d’arme à feu ou à un nez d’avion. Pas si surprenant que ça au final, considérant le fait que ces deux objets ont eux aussi pour objectif d’avoir à plus faible résistance à l’air possible.

Un record de vitesse de près de 150 km/h en vue ?

Le vélo a pour objectif de battre le record de vitesse fixé à plus de 133 km/h, détenu par Sebastiaan Bowier. Le fuselage du vélo du record ayant déjà été étudié pour avoir le coefficient de pénétration dans l’air le plus faible possible, il sera intéressant d’en comparer les performances avec la création de l’IA. Baqué prévient, ce dernier devrait théoriquement être 5 à 20 % plus aérodynamique.

> Lire aussi :  Cette intelligence artificielle transpose automatiquement les visages et peut faire dire n'importe quoi à n'importe qui

Quant à l’avenir de Neural Concept ? « Notre startup est en train de développer des applications commerciales des technologies de conception générative, basées sur le deep learning », a déclaré M. Baqué. « Nous commençons des collaborations avec des industriels, tout en développant continuellement nos logiciels. »


Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests