Suivez-nous

Startups

Interstellar Lab : la startup qui construit des stations spatiales sur Terre

Créée en 2018 par Barbara Belvisi, une figure du monde des startups et passionnée des sciences spatiales, Interstellar Lab construit des villages spatiaux sur Terre qui pourront servir de modèle pour une future conquête de la planète Mars.

Il y a

  

le

 
Interstellar_Lab
© Interstellar_Lab

Interstellar Lab, fondée et dirigée par Barbara Belvisi, construit des stations spatiales sur Terre. L’objectif est double : utiliser la technologie de l’espace pour aider à la survie sur terre, à plus long terme utiliser ces villages spatiaux pour conquérir la planète rouge.

Le choix du nom est inspiré bien entendu du film de Christopher Nolan décrivant le récit d’astronautes qui essaient de coloniser d’autres planètes pour la survie de l’espèce humaine.

Barbara Belvisi n’est pas une novice dans le monde des startups puisqu’elle était cofondatrice du Hardware Club et a notamment participé au développant de l’incubateur « The Family ».

Finalement en 2018, elle choisit de revenir à ses premiers amours et de lancer sa propre structure. La jeune femme s’avoue en effet fascinée par le miracle de la vie sur notre planète bleue, ni trop loin ni trop proche du soleil, et bénéficiant des ressources naturelles nécessaires.

Elon Musk et son projet d’aller sur Mars n’est d’ailleurs pas étranger à cela. Il aurait indirectement même participé au déclic de la jeune entrepreneuse, qui inspirée par ce dernier, a enfin eu le courage de se lancer. Son initiative a d’ailleurs reçu le soutien de la NASA avec qui elle bénéficie d’un partenariat. Greg Autry (NASA) fait ainsi conseil d’administration de la société.

La jeune femme reste néanmoins discrète sur les levées de fonds qu’elle a pu obtenir, mais précise que plusieurs Business Angels ont pris part au projet, notamment Bruno Maisonnier (Another Brain) et Charles-Édouard Bouée, ancien patron du cabinet de conseil Roland Berger.

Des villages autosuffisants et biodégénératifs

Les premiers objectifs de ce programme baptisé Ebios (Experimental BIOregenerative Station) : construire 3 villages spatiaux, deux aux États-Unis (le premier dans le désert de Mojave en 2021 et le second en Floride, près de Cap Canaveral ). Un troisième serait également construit en Europe, mais le lieu n’a pas encore été choisi.

L’ouverture du premier village spatial, qui aura une capacité d’accueil d’environ 100 personnes, est prévu en décembre 2021 et sera d’abord ouvert aux astronautes, qui sont les plus à même d’identifier les besoins qu’un être humain peut avoir dans l’espace.

Il sera ensuite ouvert aux scientifiques qui disposeront d’un laboratoire pour faire leurs études et enfin au grand public. Ces « Centers Parcs » spatiaux seront ouverts 50% de l’année à des particuliers. Ceux-ci qui pourront pendant une semaine s’enfermer volontairement dans ce village et vivre la véritable expérience d’une vie autonome sur une autre planète.

Ce système fait partie intégrante du business modèle d’Interstellar Lab. Les séjours seront payants et le prix est fixé entre 10.000 et 20.000 € pour les professionnels et 6.000 € pour les particuliers. Une somme assez coûteuse, tout le monde ne pourra pas s’offrir ce séjour spatial sur Terre.

Ces stations fonctionnement de manière totalement autonomes, en créant leur propre eau, leur propre nourriture, tout ceci sans aucun déchet grâce à la duplication des systèmes biologiques alliés à la technologie innovante. Le prix d’une station serait estimé à environ 30 millions d’Euros, mais ce chiffre n’est pas définitif.

Si le projet de la startup française fait ses preuves, elle pourrait bien avoir la chance de participer à la conquête spatiale aux côtés de grands acteurs comme la NASA ou SpaceX.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Fabien

    30 avril 2020 at 9 h 32 min

    Sincèrement, il faut vraiment relire les articles. Entre les fautes d’orthographe, de grammaire, de syntaxe, les oublis de certains mots…
    Etes vous certaine de la traduction de BIOregenerative en Biodégénératif ?
    L’article en soi est très intéressant au demeurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests