Suivez-nous

Tech

Japon : un application pour dénoncer les frotteurs du métro

Face au problème du harcèlement dans le métro, une solution très particulière a vu le jour au Japon.

Il y a

le

© diGital Sennin via Unsplash

On le sait, le monde de la tech a parfois un vrai problème avec la thématique du harcèlement sexuel. L’exemple de Google, et ses nombreuses ramifications,il y a quelques mois. Mais le problème est beaucoup plus large, et touche toutes les branches de la société, comme l’ont montré les nombreux témoignages sur le harcèlement de rue. Au Japon, le problème aurait parfois tendance à prendre des proportions incroyables. Mais le monde de la tech peut alors jouer un rôle salvateur comme le montre l’exemple de l’application Digi Police.

Le Japon face au harcèlement

Pour comprendre l’importance de cette application, il faut comprendre le problème dans sa globalité. En 2017, 1750 cas d’attouchements ont été signalés dans les métros de Tokyo. Un chiffre, loin de refléter la totalité des cas, puisque la très large majorité des victimes ne portent pas plainte. En 2005, le Japon a tenté les rames réservées aux seules femmes. Sans trop de succès.

La nouvelle solution se nomme donc Digi Police. C’est une application qui permet aux victimes d’activer une voix enregistrée criant « Arrêtez », suffisamment fort pour que le wagon puisse l’entendre. Il est aussi possible d’afficher un message disant : « Il y a un frotteur, s’il vous plaît aidez-moi » afin d’alerter ses voisins de rame.

Depuis 3 ans, l’application continue de monter avec pas moins de 237.000 téléchargements, à raison d’environ 10.000 par mois mais était initialement prévue pour aider les personnes âgées. Elle permet désormais aux femmes qui n’osent souvent pas réagir d’être secourues. C’est l’attaque d’une pop-star féminine par des deux fans qui a permis de faire évoluer les choses.

Leurs agresseurs peuvent quant à eux passer jusqu’à six mois en prison ou être punies à des amendes allant jusqu’à 4.550 euros. Le problème, réside souvent dans l’identification. Ceux qui prennent le métro à Paris à l’heure de pointe, peuvent imaginer le défi que cela représente.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests