Jeff Bezos veut rendre l’espace plus accessible

Et si c’est Jeff Bezos qui organisait votre première sortie dans l’espace et pas Elon Musk ? Le patron d’Amazon semble en tout cas vouloir rendre l’espace plus accessible.

Blue Origin crée la première fusée réutilisable

Vous vous souvenez de vos rêves d’enfant de devenir astronaute ? Aujourd’hui, vous regardez Thomas Pesquet avec envie quand il se rend sur la Station Spatiale Internationale. Vous avez sans doute un œil attentif sur les projets d’aller sur Mars d’Elon Musk. Mais, tout cela semble bien souvent inaccessible. Surtout, la personne la plus à même de vous envoyer dans l’espace n’est peut-être pas le fondateur de Tesla et Space X, mais celui d’Amazon.

L’espace pour le commun des mortels

En effet, Jeff Bezos travaille aussi à envoyer des hommes dans l’espace… pour le tourisme. Il ne s’agit pas de nous sauver d’une troisième guerre mondiale, mais de permettre l’exploration du système solaire. Invité au dîner annuel du club des explorateurs, il a ainsi expliqué que « le prix d’admission pour l’espace est trop élevé. Je suis en train de convertir mes gains d’Amazon pour permettre de baisser le prix afin que l’on puisse explorer le système solaire ». Une volonté qui n’est pas vraiment nouvelle, il a déjà fait référence plusieurs fois à ce projet. Son objectif est d’investir 1 milliard par an dans sa compagne spatiale Blue Origin.

Il faut dire que Jeff Bezos a aussi les moyens de ses ambitions. Si Elon Musk est fortuné, le patron d’Amazon est selon le dernier classement de Forbes, l’homme le plus riche du monde. Son compte en banque affiche ainsi 112 milliards de dollars devant Bill Gates (90 milliards de dollars) et Warren Buffet (84 milliards de dollars). Autant dire qu’investir quelques milliards par-ci, par-là, ne semble pas vraiment être un problème pour lui.

Le 12 décembre dernier, Blue Origins a repris ses essais pour la première fois depuis un an. Elle a réussi à envoyer dans l’espace New Shepard, une fusée réutilisable comme celle d’Elon Musk, mais destinée à des vols suborbitaux. Cette fusée attire particulièrement l’attention puisqu’elle devra accueillir les premiers vols spatiaux touristiques. Ceux-ci sont prévus pour 2019. Reste à voir si Jeff Bezos tiendra ce délai.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.