Suivez-nous

Auto-Moto

La botte secrète de la Porsche Taycan qui n’existe sur aucun autre véhicule électrique (même pas Tesla)

La Porsche Taycan va disposer d’une étonnante particularité technologique, jamais vue sur une voiture électrique, qui pourrait lui donner un avantage décisif en termes de performances.

Il y a

le

porsche taycan
© Porsche

La Porsche Taycan, premier véhicule entièrement électrique du constructeur allemand, va prochainement entrer en phase de production, pour une commercialisation qui débutera à l’automne prochain. La période actuelle est un peu celle de la concentration d’une équipe sportive avant une grande compétition : plus grand chose ne se passe, et rares sont les informations qui fuitent sur ce que sera le prochain défi de Porsche.

Cependant, le constructeur de Stuttgart distille encore ça et là quelques informations, notamment sur le processus de réservation, de commande et de livraison du Taycan en fonction des disponibilités liées à la demande et au rythme prévu de production. Ainsi on sait qu’environ 20 000 pré-commandes ont été enregistrées, dont 3 000 pour la seule Norvège, moyennant un acompte de 2 500 euros. Oliver Blume, le PDG de Porsche vient d’indiquer que compte tenu de la forte demande, le constructeur augmentera ses capacités de production. Les early-adopters impatients de recevoir leur Taycan seront certainement ravis d’apprendre que s’il y a des délais d’attente, Porsche leur proposera une solution de transition, et pas n’importe-laquelle puisqu’il est question de fournir temporairement une Panamera hybride rechargeable en attendant la réception de leur Taycan ! Une méthode assez élégante dont devraient peut-être s’inspirer d’autres constructeurs, notamment un certain leader américain des voitures électriques… Rappelons que si le chiffre de 20 000 unités pour un premier jet peut paraitre modeste, Porsche n’est pas un constructeur généraliste et qu’il a vendu 256 000 voitures l’an dernier. Rappelons également que cela lui permet d’être le constructeur automobile le plus rentable au monde.

Une boite de vitesses pour le Taycan ?

Mais il est un autre élément, d’ordre technologique, sur lequel Porsche n’a jamais réellement communiqué de façon officielle, mais que les observateurs ont repéré et qui intrigue tous ceux qui s’intéressent au sujet de la voiture électrique. Un élément qui pourrait bien avoir valeur de botte secrète pour le Taycan, le rendant probablement unique en son genre. Il se dit en effet que le Taycan serait doté… d’une boite de vitesses.

De plus, contrairement aux autres véhicules sur le marché, nous avons une boîte de vitesses qui délivre encore plus de poussée à partir de 150 kilomètres à l’heure. (Oliver Blume – PDG de Porsche)

On sait que les voitures électriques ne possèdent pas de boite de vitesse, non pas parce-que ce n’est pas possible, mais parce-que c’est inutile. La courbe de couple et de puissance d’un moteur électrique est telle qu’une boite de vitesses n’est pas nécessaire. Non seulement elle n’est pas nécessaire mais elle ajouterait du poids, de l’encombrement, de la complexité mécanique (pièces en mouvement, frottements) et donc probablement des coûts et une fragilité supplémentaire. Exit donc la boite de vitesses, sur les voitures électriques, le moteur entraine directement les roues comme sur une voiture miniature radio-commandée, et le résultat est visible en termes de performances puisque toute la puissance est immédiatement disponible sur les roues motrices.

Cependant, on sait que la courbe de puissance d’une voiture électrique s’affaisse de façon très importante à partir d’un certain niveau. Même sur les Tesla les plus puissantes, les conducteurs savent qu’il n’y a plus grand chose sous la pédale au-delà de 150 km/h. Certes, la puissance est toujours présente et permet d’emmener les plus huppées des Tesla jusqu’à plus de 250 km/h, mais l’effet avion de chasse s’estompe complètement, et une voiture thermique de puissance équivalente repasse devant en termes de reprises. Alors bien sûr c’est une vitesse déjà largement suffisante si l’on respecte les limitations, mais Porsche a une autre obligation vis-à-vis de ses clients, qui est celle de faire des voitures dont la puissance ne s’évapore pas avant au moins 250, voire 300 km/h, afin de rester dans la course sur les autobahns allemandes, où la vitesse n’est pas limitée. Comme l’avait fait Renault en Formule E (la F1 électrique), Porsche tente donc la voie de la boite de vitesses sur le Taycan, afin que celui-ci bénéficie toujours de reprises et de la même puissance au-delà d’une certaine vitesse. Selon les informations glanées sur cette caractéristique, le Taycan disposerait d’une boite de vitesses à deux rapports (on est loin des huit rapports de la dernière 911) qui permettraient de mieux étager la puissance sur une plage d’utilisation plus importante.

Porsche n’est cependant pas pionnier en la matière puisque… Tesla avait envisagé une boîte de vitesses (2 rapports également) pour son premier Roadster, mais n’avait finalement  pas retenu l’option car son fournisseur n’était visiblement pas capable de répondre au cahier des charges.

On n’en sait pas beaucoup plus pour le moment, mais il est fort à parier que ce « détail » qui n’en n’est pas un risque de faire beaucoup parler dans les prochaines semaines, et notamment lors des premiers essais en conditions réelles du Taycan, que ce soit par la presse ou par les premiers propriétaires.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

28 Commentaires

28 Commentaires

  1. Gc

    9 juin 2019 at 15 h 44 min

    Il vous faudrait un Copy…
    Toutes ces fautes d’orthographe c’est dommage.

  2. Destination142

    9 juin 2019 at 16 h 42 min

    Où ça ?

  3. Velicite

    9 juin 2019 at 17 h 54 min

    Cela manque de compétences technologiques. Toutes les voitures électriques ont une boîte de vitesse, à un rapport. Appelé réducteur. Jamais le moteur n’entraine directement les roues. Journaliste, partez en formation !

  4. Eric

    9 juin 2019 at 18 h 45 min

    Ou ça des fautes ?

  5. Wiki

    9 juin 2019 at 19 h 45 min

    Franchement, ça sert pas à grand chose de pouvoir encore accélérer après 150kmh. Il me semblait que l’avenir était a à la sobriété, à l’allègement à la simplicité au low tech a l’économie, la légèreté etc…
    Si Porsche n’a plus que ça à opposer à Tesla …

  6. afilegoude

    9 juin 2019 at 19 h 59 min

    La particularité du moteur électrique étant d’avoir un couple constant quelque soit la plage de régime ; comment comprendre ce choix technologique qui nuit à l’ergonomie de conduite et aux performances de régénération lors du freinage ?
    … »même pas Tesla »… euh oui ? rien de surprenant !

  7. Antoine

    9 juin 2019 at 20 h 04 min

    Me semble que la e208 a aussi une boîte de vitesse. Je laisse juste ça ici

  8. Zugasti

    9 juin 2019 at 20 h 33 min

    Des fautes il n’y en pas, avant de parler et de vouloir corriger les autres, on tourne sept fois sa langue dans sa bouche Gc.

    Ensuite « […] les autobahns allemandes, où la vitesse n’est pas limitée. »

    FAUX.
    Les autoroutes en Allemagne ne sont pas toutes sans limitations, bien que les portions sans limites représentent malgré tout ~66% du réseau autoroutier allemand. Dans le reste des cas, c’est 130 km/h, comme en France et presque tout le reste de l’Europe.

    Il serait bien de nuancer, parce qu’on entend tout et n’importe quoi à ce sujet, donc si vous pouviez transmettre des infos fiables tout le monde y serait gagnant.

  9. paco

    9 juin 2019 at 23 h 24 min

    Ce n’est pas un scoop ou une nouveauté … il existe des artisans anglais et américains qui transforment des autos en électrique en gardant la boite d’origine …
    même une 911 de 79 y est passée …

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=420&v=AJLdzRJdKrs

  10. azar

    10 juin 2019 at 0 h 20 min

    depuis 2014 la golf gte a une boîte de vitesse sur son moteur électrique…

  11. giantpanda

    10 juin 2019 at 8 h 50 min

    Soyons raisonnable. Quand et où va-t-on disposé effectivement de cette botte sécrète en France?
    Faudra-t-il se promener sur certaines autoroutes allemandes pour obtenir satisfaction? Il faudra se dépêcher, car là aussi les vitesses seront limités à terme, ne serait-ce pour des considérations environementales.

  12. gc

    10 juin 2019 at 10 h 41 min

    @Zugasti, des fautes il y en a au moins une ! Dont une grosse en plein milieu du texte donc il vaut mieux s’abstenir de commentaires lorsqu’on ne prend même pas la peine de verifier le texte avant de parler. « mais que les observateurs on repéré et qui intrigue ». Rien ne vous saute aux yeux dans cette phrase ??!

    • Eric

      10 juin 2019 at 10 h 55 min

      « Mais il est un autre élément, d’ordre technologique, sur lequel Porsche n’a jamais réellement communiqué de façon officielle, mais que les observateurs on repéré et qui intrigue tous ceux qui s’intéressent au sujet de la voiture électrique.  »
      Relisez bien, au calme, sans pression, cette phrase est parfaitement correcte, apparemment c’est vous qui avez un problème avec le français, cher gc.

      • bp

        15 juin 2019 at 17 h 01 min

        ont repéré !

  13. Bob l'éponge

    10 juin 2019 at 10 h 54 min

    C’est dommage, pour une fois qu’un journaliste lit les commentaires lui disant qu’il y a des fautes, il n’y en a pas. Merci « Eric » d’être descendu parmi les mortels pour vous enquérir de ce reproche.

  14. Eric

    10 juin 2019 at 10 h 56 min

    Apparemment ici certains commentent sans lire (comme trop souvent malheureusement)

  15. Eric

    10 juin 2019 at 11 h 02 min

    Porsche n’a pas que ça à opposer à Tesla, c’est une approche intéressante, on verra bien à l’usage. Porsche a une chose bien plus puissante à opposer à Tesla : son histoire, son savoir-faire et surtout… sa clientèle. Certains clients Porsche se sont tournés vers Tesla par attrait pour la performance et la nouveauté, mais je suis convaincu que la plupart reviendront chez Porsche dès que la marque proposera une alternative sérieuse, c’est à dire le Taycan. Personnellement je roule en Tesla mais j’attends le Taycan avec énormément d’impatience, puis l’Audi e-tron GT (sur la même plateforme). L’époque où Tesla était seul sur son marché est révolue, il faudra s’y faire. Cela n’enlève rien à l’avance ni aux qualités des voitures Tesla, mais la donne va changer, c’est certain.

  16. gc

    10 juin 2019 at 11 h 14 min

    « les observateurs on repéré ». Cela doit être une règle de grammaire pour les enfants de 8 ans.
    Mais je serais ravi que vous m’appreniez quelque chose. Pourquoi ne pas mettre « onT repéré » ???

  17. Gc

    10 juin 2019 at 13 h 02 min

    Merci d’avoir pris la peine de corriger votre erreur. J’ai en effet bien lu votre texte et sachez que je suis loin de faire partie de ces personnes qui scrutent les blogs à l’affût de la moindre erreur à relever. Je tâcherai de rester silencieux à l’avenir afin d’éviter les commentaires déplaisants. Mais à mes yeux un site d’information se décrédibilise complètement en publiant des articles avec de telles fautes.

  18. Yf

    10 juin 2019 at 13 h 13 min

    Equiper une voiture électrique d’une boîte de vitesse a plusieurs rapports n’est ni une nouveauté ni un avantage décisif. Les articles de presse-citron sont très souvent approximatifs sur le fond. Qui trop embrasse mal étreint ?

    • Eric

      10 juin 2019 at 13 h 47 min

      Si vous avez des exemples de voitures électriques de série équipées d’une boite de vitesse mécanique à plusieurs rapports (à partir de 2), je suis preneur. J’attends votre réponse avec impatience et curiosité, merci beaucoup.

  19. Eric

    10 juin 2019 at 14 h 12 min

    Paco : désolé mais réponse hors sujet, on parle d’un véhicule de série ici, pas d’un prototype unique monté par Jacky Tuning

  20. Eric

    10 juin 2019 at 14 h 17 min

    Gc vous aurez certainement compris qu’il s’agit d’une coquille (et même peut-être d’une faute de frappe due à un clavier un peu usé) et non pas d’une faute de grammaire.

  21. Anthony

    10 juin 2019 at 18 h 20 min

    Et la i8 ? Hybride OK, mais le réducteur du moteur électrique a bien deux vitesses.. (tandis que le moteur thermique a sa boîte séparée).
    Et dire qu’un moteur électrique n’a pas besoin de boîte de vitesse est en partie faux, puisqu’il y a toujours un réducteur.

  22. Sébastien

    10 juin 2019 at 20 h 49 min

    Les voitures Rimac possèdent une boite à 2 rapports.

  23. Eric

    11 juin 2019 at 17 h 26 min

    Réponse collective : ceux qui parlent de réducteur ou autre dispositif jouent sur les mots, dans cet article il est question d’une vraie boite de vitesses telle que celles que l’on connait sur les voitures thermiques, avec une commande à la main du conducteur (quelque soit le nombre de rapports, de deux à huit généralement). J’attends toujours des exemples de voitures électriques de série équipées d’une boite de vitesse mécanique à plusieurs rapports. Apparemment il y a beaucoup d’experts ici, mais il n’y a plus grand monde quand il s’agit de fournir des exemples…

  24. Eric

    11 juin 2019 at 17 h 33 min

    Sébastien, en effet, merci pour cette précision, mais on ne peut pas vraiment parler de véhicule de série (en tout cas pas encore)

  25. Christophe

    18 juin 2019 at 12 h 28 min

    Je pense que la boite de vitesse est surtout utile pour une voiture avec une vitesse de pointe élevée, et donc une plage de vitesse élevée (qui doit fonctionner dans les bouchons à 5 km/h comme sur l’autoroute non limitée)
    Avec une boite de vitesse on peut espérer améliorer légèrement le rendement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests