Suivez-nous

Gaming

La fin d’une ère : Zynga annonce la fermeture de FarmVille

La mort de Flash entraine la disparition du jeu FarmVille.

Il y a

  

le

 

Par

FarmVille
© Zynga

Vous souvenez-vous de FarmVille ? À une époque, ce jeu, lancé en 2009, était extrêmement populaire dans le monde, et a déjà atteint plus de 83 millions d’utilisateurs actifs par mois. Mais alors que les gens se connectaient de plus en plus sur les smartphones et de moins en moins sur leurs ordinateurs, FarmVille a connu un lent déclin.

Cette année, après 11 ans d’existence, FarmVille tirera enfin sa révérence. Cette fermeture, l’éditeur Zynga l’explique par la fin de la prise en charge de la technologie Flash dont dépend le jeu.

Cela fait des années qu’on évoque la fin de Flash. Et celle-ci aura finalement lieu cette année. Après le 31 décembre, Adobe abandonnera complètement cette technologie et Facebook ne prendra plus celle-ci en charge sur sa plateforme de jeux. D’autre part, la plupart des navigateurs ont déjà annoncé leurs calendriers pour mettre fin à la prise en charge de Flash.

« Nous espérons que les expériences de jeu que nous avons développées au fil des ans vous ont fourni le plus haut niveau de divertissement que nous nous efforçons de réaliser ici chez Zynga. Nous sommes impatients de vous rejoindre dans Farmville 2: Tropic Escape, Farmville 2: Country Escape et le prochain lancement mondial de FarmVille 3 sur mobile », lit-on dans l’annonce de Zynga.

Les achats in-app sur FarmVille ne seront plus disponibles à partir du 17 novembre. Et les crédits existants devront être utilisés avant le 31 décembre. Comme l’a expliqué l’éditeur, d’autres versions de FarmVille existent encore. Cependant, la fin du jeu original (au même titre que la mort de Flash) marque la fin d’une époque.

On notera d’ailleurs que FarmVille ne sera probablement pas le seul jeu en ligne qui disparaîtra de la toile du fait de la fin de prise en charge de Flash sur les navigateurs et sur la plateforme de gaming de Facebook.

Flash, une technologie obsolète

D’ailleurs, pour conserver certains jeux Flash qui disparaitront avec la fin de la prise en charge de cette technologie, un projet appelé Flashpoint a mené un travail d’archivage afin que des dizaines de milliers de jeux et d’animations puissent continuer à être disponibles.

« Flashpoint de BlueMaxima est un projet de préservation de jeux Web. L’histoire et la culture d’Internet sont importantes, et le contenu créé sur des plates-formes Web, y compris, mais sans s’y limiter, Adobe Flash, constitue une partie importante de cette culture. Ce projet est dédié à préserver autant d’expériences de ces plateformes que possible, afin qu’elles ne soient pas perdues dans le temps », peut-on lire sur le site web de ce projet.

Sinon, pour rappel, la mort de Flash avait été annoncée par Adobe en 2017. Autrefois un outil indispensable pour avoir des sites web interactifs, Flash est devenu obsolète et est aujourd’hui remplacé par des technologies web telles que HTML5.

Néanmoins, Adobe avait décidé de donner le temps aux développeurs de faire une transition. « Plusieurs industries et entreprises ont été construites autour de la technologie Flash – y compris les jeux, l’éducation et la vidéo – et nous nous engageons à supporter Flash jusqu’en 2020, pendant que les clients et les partenaires mettent en place leurs plans de migration », avait expliqué l’entreprise.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Kodama

    29 septembre 2020 at 8 h 57 min

    Lancé en 2009, pas 2019 :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests