Suivez-nous

Fintech

La fintech Cash App vole au secours des artistes Spotify

Cash App, qui appartient à la fintech Square, lance une nouvelle fonctionnalité pour aider les artistes sur Spotify avec sa technologie de paiement numérique.

Il y a

  

le

 
Cash App dons Spotify
© Cash App

Un partenariat entre Cash App et Spotify va permettre de faire face à l’interruption de plusieurs sources de revenus des artistes de la plateforme de streaming musical. La fintech – qui appartient à Square et propose un service de paiement mobile – vient de débloquer un million de dollars et proposera ses services de transfert d’argent pour que les fans puissent faire des dons à leurs articles préférés.

Spotify introduit ce nouveau partenariat dans une fonctionnalité baptisée Artist Fundraising Pick, disponible depuis sa plateforme Spotify for Artists. Face à l’épidémie de coronavirus qui affecte aussi l’industrie musicale, chaque artiste pourra ajouter un lien vers son identifiant Cash App. Par conséquent, la fintech adressera 100 $ à chacun, et les utilisateurs de Spotify pourront facilement faire des dons.

Cash App Spotify

© Spotify for Artists

« Nous sommes particulièrement ravis de notre partenariat avec Cash App » a déclaré Spotify dans une note de blog. « Les utilisateurs de Spotify for Artists qui soumettent leur nom d’utilisateur ‘$ cashtag’ comme choix de collecte de fonds pour les artistes – et obtiennent au moins une contribution de n’importe quelle taille via Spotify – recevront 100 $ supplémentaires sur leur compte de Cash App, jusqu’à ce qu’un total collectif de 1 million de dollars soit été contribué » précisait la plateforme de streaming musical.

La pandémie, un levier pour Cash App et la fintech

Sur Twitter, le PDG de Square Jack Dorsey a partagé la nouvelle, qui n’est pas la première mesure de Cash App dans ce contexte d’épidémie de coronavirus. Il y a trois semaines, l’entrepreneur avait déjà souhaité placer sa fintech comme un service indispensable à l’administration Trump pour sa politique d’hélicoptère monétaire. Cash App proposait son expertise et sa plateforme pour que le « Stimulus Check » de 1 200 $ puisse parvenir plus rapidement et facilement aux Américains, et répondre au problème des personnes non bancarisées.

« Nous avons la technologie nécessaire pour transmettre de l’argent à tout le monde (y compris ceux qui n’ont pas de compte en banque). Square et beaucoup de nos compères de la fintech peuvent aider le gouvernement américain »  déclarait Jack Dorsey sur Twitter au début du mois d’avril. Il faut dire que le contexte de crise sanitaire actuel est un très bon levier pour le paysage fintech. Plus que jamais, l’industrie des banques en ligne et les nouveaux services de paiement numérique ont montré leur intérêt dans une période où l’argent physique et le commerce classique ne peuvent avoir leur place.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *